Ituri : organisation vendredi d’une campagne de dépistage volontaire du cancer du sein

Bunia, 6 mars 2024(ACP).-Une campagne de sensibilisation sur le dépistage volontaire du cancer de sein est prévue le 8 mars 2024 à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, dans le Nord-est de la République Démocratique du Congo (RDC), a appris l’ACP mercredi  de source associative.

« C’est à l’occasion de la Journée internationale des droits de femmes, célébrée le 8 mars de chaque année que l’Association de femmes médecins (AFM) compte sensibiliser la population, particulièrement  les femmes et les jeunes filles au dépistage volontaire du cancer de sein », a déclaré Dr Josée Beranena Wanican, médecin gynécologue et directeur du centre hospitalier Bunia.

Elle a noté que cette campagne est consécutive à un constant amer fait sur l’ignorance de cette pathologie dans le chef de la majorité de femmes et jeunes filles. Le cancer du sein est caractérisé par la croissance incontrôlée de cellules mammaires anormales qui forment alors des tumeurs).

Le dépistage précoce est très recommandé pour éviter la métastase de cette maladie qui peut apparaître chez les femmes et rarement chez les hommes, a-t-elle poursuivi.

« Nous avons constaté que le cancer du sein constitue un réel problème de santé pour la population étant donné que,  plusieurs personnes ne connaissent pas ce que cette maladie, tout simplement parce qu’elle commence par la présence d’une boule non douloureuse dans le sein », a-t-elle expliqué.

« Nous pensons qu’il est vraiment important que des séances de sensibilisation soient organisées, vue qu’ici à Bunia, les femmes ne sont pas sensibilisées comme ailleurs sur l’autopalpation des seins. Ce qui justifie le fait que la plupart des malades se présentent dans les structures sanitaires quand la maladie est à l’étape avancée », a jouté le Dr Beranena.

Pour ce médecin, les femmes et les jeunes filles ont intérêt de se présenter à cette campagne de sensibilisation en vue de se faire dépister d’une manière précoce pour une prise en charge en temps réel pour celles qui seront dépistées positives dont les symptômes sont une boule dans la poitrine, un écoulement de sang par le mamelon, ainsi qu’un changement de forme ou de texture du mamelon ou du sein.

L’Association de femmes médecins, organise, outre cette activité ponctuelle, des activités  de routine qui consistent à dépister les femmes enceintes lors des consultations prénatale.

Le cancer du sein est un problème de santé publique en RDC, car, il touche toutes les couches du pays (riches, pauvres, jeunes et vieux, hommes et femmes) et son incidence est en perpétuelle croissance. C’est la raison pour laquelle il nécessite l’implication de tous, a-t-on rappelé.

ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet