Kwango : près de 500.000 enfants ciblés pour la vaccination contre la rougeole

Kenge, 6 mars 2024 (ACP).- 498.960 enfants ont été ciblés pour la campagne de vaccination contre la rougeole au Kwango, allant du 6 au 15 mars 2024, dans le sud-ouest de la République Démocratique du Congo (RDC), par le vice-gouverneur de la province, a appris l’ACP mercredi de source sanitaire.

«  Cette campagne intégrée de vaccination concerne pour la rougeole concerne  498.960 enfants de 6 à 59 mois, soit 16,9 % de la population à travers 433 sites aménagés dont 7 urbains, 380 ruraux et 46 à suppléer », a déclaré, Didier Tsikisa, ministre provincial de la Santé du Kwango.

Il a fait savoir que presque toutes les quatorze zones de sante de la province ont connu l’épidémie de la rougeole avec beaucoup de décès durant l’année 2023.

« Et  pour la fièvre jaune, cette maladie a été déclarée dans cinq zones de santé, à savoir : Boko, Kenge, Kimbau, Mwelalembwa et Panzi. Voilà pourquoi. Voilà pourquoi, le Programme élargi de vaccination (PEV) avec le concours de ses partenaires, organise cette campagne intégrée de vaccination contre la rougeole et la fièvre jaune dans notre province pour protéger la population », a-t-il expliqué

Par ailleurs, Saturnin Tangandandu, vice-gouverneur de la province du Kwango, a indiqué que : «  La campagne de vaccination que nous lançons aujourd’hui s’inscrit dans le cadre de la  lutte contre les maladies qui empêchent notre population d’être en bonne santé et très spécialement protéger nos enfants pour leur permettre d’assurer la relève pour le développement intégral de notre pays ».

Et d’ajouté : « J’invite toute la population du Kwango à se faire vacciner contre la fièvre jaune dans les cinq (5) zones de santé programmées et à faire vacciner les enfants de zéro à 59 mois contre la rougeole dans toutes les 14 zones de santé ».

Il a, à cette occasion, exhorté ses administrés à se rendre aux sites les plus proches conformément à la stratégie adoptée par les équipes techniques qui doivent faire montre d’un grand sens de sacrifice vu l’intérêt général.

En outre, le vice-gouverneur a remercié le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi qui, par sa vision politique, a fait de la santé un secteur important de son action.

Il a remercié le Président de la République qui fait de la santé un secteur important de son action et les partenaires du ministère de la Santé notamment le Fonds des Nations-unies pour l’enfance (Unicef) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour leur appui substantiel ayant conduit à la matérialisation de cette campagne.

Pour sa part, le Dr Léon Makambu Salabiaku, médecin chef du PEV, a félicité les participants à cette cérémonie lancée par le gouverneur de province en qualité du président de coordination provinciale.

Les épidémies de rougeole (une maladie très contagieuse qui se transmet par voie aérienne et causée par un virus pouvant entraîner de graves complications, voire la mort) surviennent fréquemment en RDC et demeurent une cause majeure de mortalité et de morbidité chez les enfants.

Bien que la RDC ait introduit la vaccination contre la fièvre jaune (une maladie virale à tendance épidémique transmise à l’être humain par la piqûre de moustiques infectés) dans son programme national de vaccination de routine en 2003, la faible couverture vaccinale a mené à une résurgence de la maladie dans le pays. ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet