Kwilu : les femmes invitées au dépistage précoce des myomes utérins

 Bandundu, 27 février 2024 (ACP).- Le Programme national de la santé de la reproduction (PNSR) du Kwilu  dans le Sud-0uest de la République démocratique du Congo a invité les femmes de cette province à se faire dépister des myomes utérins dans un communiqué consulté, mardi, par l’ACP.  

« Nous lançons un appel aux femmes en âge de procréation de se faire consulter car, le dépistage précoce des myomes utérins s’avère important pour lutter contre cette maladie », a-t-on lu dans le communiqué

Le Dr Sonny Eddy, cité dans le communiqué a souligné qu’à ce jour, le myome utérin n’a pas de mesures préventives. C’est à l’aide d’un examen para clinique (échographie pelvienne utérin ou hystérographie) que cette maladie peut- être décelée.

 « L’absence ou l’abondance des règles, des règles douloureuses et irrégulières ainsi qu’une sensation pesanteur au niveau du bas ventre sont, notamment les signes de cette maladie » a-t-elle précisé. Selon Dr Sonny, le myome est une tumeur bénigne vasculaire (absence des vaisseaux). Il se  soigne souvent au moyen d’une opération chirurgicale, a-t-il noté, soulignant que les produits médicaux ne donnent pas de bons résultats. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet