Une alimentation saine pendant la grossesse prévient les naissances prématurées (Nutritionniste)

Kinshasa, 27 février 2024 (ACP).- Une alimentation saine et un bon état psychologique pendant la grossesse préviennent les naissances prématurées, a appris l’ACP mardi au cours d’un entretien. « Une alimentation saine et un bon état psychologique c’est-à-dire éviter le traumatisme,  le souci et le stresse  pendant la grossesse préviennent les naissances prématurées », a indiqué Jenny Mwayabu, nutritionniste à la Clinique Bondeko.

Les causes de la fragilité et la vulnérabilité des prématurés (bébés nés avant terme) sont notamment la mauvaise alimentation de la femme enceinte et le mauvais suivi ou le non-respect des traitements infectieuses   pendant la grossesse, a-t-elle ajouté.

« La prématurité est une source d’inquiétude, notamment parce que la fragilité des enfants nés trop tôt est associée à un risque de décès plus élevé. Environ deux tiers des décès recensés chez les nouveau-nés concernent les enfants nés prématurément ou avec un faible poids de naissance » a précisé Jenny Mwayabu.

« La fragilité des prématurés se justifie par le fait qu’il est né avant terme. Les enfants obtiennent des éléments constitutifs de 37 à 42 semaines, mais les prématurés naissant avant 37 semaines. Ce qui les exposent  aux agressions infectieuse extérieures» a-t-il dit. Les prématurées, a-t-elle précisé,  sont des enfants normaux. « Ils ont besoin de lait maternel avec tous les éléments nutritifs essentiels, à savoir : les lipides,  glucide, protéine, vitamine et des sels minéraux. Mais seulement, chez eux la dose sera un peu plus augmenter en vue d’assurer leur croissance  et leur développement, surtout la bonne prise en charge fera en sorte que l’enfant puisse bien grandir ». ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet