Production des batteries en RDC : lancement de la première étude de faisabilité

Kinshasa, 14 décembre 2023(ACP).- La première étude de faisabilité de la production des batteries en République démocratique du Congo a été lancée  jeudi à Kinshasa au cours d’une conférence, par le  Conseil congolais de la Batterie (CCB).

« Nous procédons en ce jour au lancement de la première étude de faisabilité de la production des batteries en RDC et aussi à la présentation de la vision de notre CCB qui a, pour entre autres missions, de raffiner le métal », a déclaré M. Denis Lecouturier, directeur général du Conseil congolais de la Batterie.

« Nous savons que les gens attendent que nous produisions des véhicules. Mais, nous allons étape par étape. Il faut passer par le raffinage des métaux et la transformation des produits. Chaque étape amène une valeur ajoutée au pays. D’ici 2 ou 3 ans, nous pourrons aboutir à des métaux bien raffinés », a-t-il promis.

 Quant aux problèmes des infrastructures, M. Lecouturier a fait savoir que l’étude de faisabilité va chiffrer, déterminer et identifier les voies à suivre pour réaliser cette étude.

La combinaison de la batterie et des énergies : une technologie de pointe du CCB

Par ailleurs, M. Lecouturier a noté que combiner la batterie et les énergies est une technologie de pointe. C’est dans ce cadre que le CCB pense à faire venir d’autres grands investisseurs mondiaux comme Tesla, Ford et tous les clients de CVRM pour que sa batterie soit validée et qualifiée.

A en croire cet établissement public, toutes les questions posées au cours de cette conférence seront prises en compte en vue d’améliorer la qualité des services. Elles seront traitées dans des ateliers de validation et de concrétisation, a conclu M.Lecouturier.

Crée par le décret n°22/43 du 6 décembre 2022. Le CCB a pour mission essentielle de créer la chaîne des valeurs des batteries et des véhicules électriques en RDC. Cet organe technique vise également à approvisionner en matières premières, les industriels du secteur de la fabrication des batteries électriques à travers le monde et à rechercher des investissements  par le canal du Centre de valorisation des matières résiduelles (CVRM), une compagnie multinationale privée spécialisée dans le traitement des minerais, l’exploitation minière et le raffinage des métaux basée à Toronto, au Canada.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet