Sensibilisation des milieux scolaires contre la conjonctivite virale au Kasaï-Central

Kananga, 5 mars 2024 (ACP).- Une campagne de sensibilisation des milieux scolaires à la prévention contre l’épidémie de la conjonctivite virale a débuté à Kananga, au Kasaï Central, centre de la République démocratique du Congo (RDC), à l’initiative d’une structure, a appris mardi, l’ACP des sources locales.

« L’organisation non gouvernementale (ONG) ligue de la zone Afrique pour la défense des droits des enfants et élèves (LIZADEEL) a lancé à l’école primaire Ndesha Lusambo, dans la commune de Ndesha, à Kananga, la campagne de sensibilisation des élèves et des enseignants à la prévention de la conjonctivite virale », a confié, le coordonnateur provincial, Jean Malhis Lungala.

Et d’évoquer : « nous avons demandé aux élèves, enseignants et chefs d’établissements scolaires à observer des mesures barrières notamment le lavage régulier des mains avec le savon antiseptique, l’interdiction de se serrer la main avec d’autres personnes tout contact physique avec des personnes malades ».

Jena Malhis a invité chaque école à disposer d’un dispositif ou du gel désinfectant pour le lavage des mains à l’entrée ou à la sortie de la salle de classe.

« Toute personne malade doit se rendre dans une structure médicale pour des soins », a-t-il insisté.

Pour le directeur de l’EP Ndesha Lusambo, M. Ntumba Lusoka, cette activité de sensibilisation est tombée à point nommé pour prévenir les milieux scolaires contre cette épidémie.

La conjonctivite virale qui est une inflammation des yeux, sévit actuellement à Kananga.

L’épidémie de conjonctivite virale sévit à Kananga

L’épidémie de conjonctivite virale sévit actuellement dans les différentes localités du Kasaï Central, centre de la République démocratique du Congo (RDC), plus particulièrement à Kananga, chef-lieu de cette province, a indiqué, lundi, à l’ACP, un médecin de la place.

« La conjonctivite est une maladie virale qui a touché plusieurs personnes dans la province du Kasaï Central et d’une manière l’inquiétante la ville de Kananga », a déclaré le médecin de l’hôpital général de référence de Ndesha, le Dr. Benoit Kanku.

Selon lui, « le virus attaque les conjonctivites de l’œil avec des douleurs atroces, des gonflements et la rougeur des yeux ».

Si le malade ne se rend pas dans un centre de santé pour des soins à temps, cette maladie peut entrainer des complications graves et mène des cataractes.

Il a conseillé à tout malade de ne pas se frotter les yeux avec les mains, s’abstenir de l’automédication, de ne pas se serrer la main aux autres et de se laver le visage avec un savon antiseptique régulièrement.

Pour la prévention de la contamination du virus, il a recommandé l’observance des mesures barrières telle que le port de cache-nez, le lavage régulier des mains avec un savon antiseptique et l’utilisation du gel désinfectant. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet