VIH/SIDA-Kasaï Central : les prestataires outillés sur la transmission de la mère à l’enfant

Kananga, 14 Février 2024 (ACP).- Les prestataires ont été outillés, mercredi, sur la prévention et la transmission de la mère à l’enfant du VHI/SIDA, au cours d’une séance de formation organisée par le Programme national de lutte contre le SIDA (PNLS) à Kananga, au Kasaï Central, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC). « Nous avons renforcé les capacités des prestataires de service de deux zones de santé (Katoka et Kananga) sur la prévention et la transmission de la mère et de l’enfant du VIH/SIDA », a déclaré le Dr Aubin Mpanda, médecin coordonnateur provincial du PNMLS. Cette formation, a-t-il ajouté, se fera en deux phases. La première de 5 jours est destinée aux prestataires et la deuxième de 3 jours au bénéfice des prestataires communautaires. Et de préciser : « cette session de formation s’inscrit dans le cadre du projet de l’alliance mondiale de l’élimination du VIH/SIDA conçu par l’UNICEF, l’ONUSIDA, le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et d’autres partenaires soucieux de l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant ». Pour le médecin coordonnateur provincial du PNMLS, le taux de mortalité des femmes enceintes a été estimé à 2 % en 2023 dans la province du Kasaï Central et le faible niveau de dépistage de nouveaux nés au VIH/SIDA à 1 %. Il a indiqué que 18 cas de décès par an des enfants atteints sur 2.412 ont été enregistrés dans cette province pour la même période. L’accessibilité de cette catégorie sociale aux soins de qualité pour une prise en charge conséquente est principalement de cette activité, a-t-il indiqué. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet