Bandundu : l’automédication déconseillée aux femmes allaitantes

Bandundu, 12 février 2024 (ACP).- L’automédication et la consommation des produits à base des plantes médicinales ont été déconseillées lundi aux femmes allaitantes de Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu, dans le Sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), par un médecin, lors d’un entretien.

« Les femmes allaitantes doivent éviter l’automédication et l’utilisation des produits à base des plantes médicinales qui peuvent contenir des composés actifs pouvant présenter des risques pour le nourrisson en pleine croissance », a déclaré le Dr Stone Mpiana, responsable du Centre régional Pharmaco-vigilance.

« Pendant la période d’allaitement, des substances ingérées par la mère peuvent être transmises au nourrisson, par le lait maternel, ce qui rend l’automédication potentiellement dangereuse pour la santé du bébé », a-t-il expliqué.

« Il est important de toujours consulter un professionnel de santé avant toute prise des médicaments, qu’il s’agisse d’une prescription ou d’un produit à base des plantes pendant l’allaitement », a-t-il souligné.

Le Centre régional Pharmaco-vigilance est un service technique du ministère de la Santé, visant notamment la détection, la compréhension, l’évaluation et la prévention des effets médicamenteux indésirables, ainsi que d’autres problèmes liés à l’utilisation desdits médicaments. ACP/ KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet