Le meilleur rendement cultural passe par la protection des apoïdés  (thèse de doctorat)

Kisangani, 05 décembe 2023 ( ACP)-  La protection des apoïdés a été désignée comme une meilleure pratique d’augmenter le  rendement des cultures, lors de la soutenance d’une thèse de doctorat lundi à l’Université de Kisangani ( Nord-est de la république démocratique du Congo).

<< Le travail recommande à toutes personnes singulièrement aux agriculteurs de protéger les apoïdés, notamment les abeilles et les guêpes, qui sont les meilleurs insectes pollinisateurs des plantes. Pour y arriver, il faut éviter des pratiques culturales qui détruisent leur habitat telle que la déforestation >>, a expliqué le chef de travaux Jean-Paul Déni Mwamba, Phyto technicien à l’Institut facultaire agronomique ( IFA) Yangambi, lors de la soutenance de sa thèse ayant pour sujet « étude de la biodiversité et des apoïdés dans la culture de piment en association avec le maïs et le manioc à Kisangani « .

<< Plusieurs agriculteurs croient que les plantes ont seulement besoin des éléments nutritifs contenus dans le sol, le besoin hydrique ou solaire. Ils oublient souvent  que  les insectes pollinisateurs peuvent augmenter le rendement de leurs cultures même à plus de 20%, >> a ajouté l’impétrant.

Le jury chargé d’examiner ladite thèse, a octroyé la mention « distinction » au chef de travaux Jean-Paul Denis Mwamba, un phyto technicien, devenu docteur à thèse.  ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet