Kinshasa : les occupants du Camp Kabila appelés à préserver la réputation de ce site

Kinshasa, 18 octobre 2023 (ACP).- Les occupants du « camp Kabila », dans la commune de Lemba, à Kinshasa, ont été appelés mercredi, à préserver la réputation de ce site militaire, par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, lors de sa visite sur lieu.

« Je demande à tous les policiers du camp Kabila de préserver la réputation et l’image de cet endroit où jadis régnait l’ordre et la discipline, aujourd’hui devenu un refuge pour les malfaiteurs et les brigands », a déclaré le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi.

Et de poursuivre : « De ce fait, je recommande la discipline, que le camp ne serve d’habitation que pour les policiers ainsi que leurs familles et non des étrangers. Pour se faire, mes services se mettent à l’œuvre pour faire appliquer cette loi et des enquêtes s’en suivront ».

Le ministre de l’Intérieur a précisé que cette visite a pour but de s’imprégner de l’état et de différents problèmes de ce camp en tant que ministre ayant sous sa charge le service de la police.

« Mon travail est celui de plaider pour la police auprès de la hiérarchie, de défendre ses intérêts et de travailler pour l’amélioration des conditions de vie des policiers ainsi que de leurs familles. C’est le combat que je porte depuis que j’exerce cette fonction », a-t-il souligné.

M. Kazadi a rappelé aux policiers qu’ils ont reçu de l’Etat et de la société la mission de maintenir l’ordre, et donc, ils devront imposer la discipline.

« Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi accorde de l’importance à toutes les forces de l’ordre, lorsqu’il dit : Les piliers qui fondent un pays, c’est d’avoir une armée et une police fortes et structurées ainsi qu’une justice équitable. Cela prouve combien il compte sur vos précieux services quotidiens », a-t-il insisté.

De son côté, le bourgmestre de Lemba, Jean Serge Poba a exprimé sa gratitude à l’endroit du ministre de l’Intérieur pour sa visite au camp Kabila.

« Nous espérons bien que des solutions idoines pourraient être mises en place afin de mettre les habitants du camp Kabila dans des meilleures conditions », a-t-il souhaité.

Plaidoyer pour la réhabilitation du camp Kabila

Par ailleurs, le commissaire supérieur principal de la police du camp Kabila, Bene Bakala Mansanga a plaidé auprès du vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur pour la réhabilitation de ce lieu.

« Votre présence est un signe de compassion et d’amour, malgré vos multiples occupations. Vous nous avez accordé la priorité. En effet, le camp Mobutu a été construit en 1968 pour un bataillon de plus de 30.000 policiers et leurs familles. Nous vivons dans des conditions déplorables, votre présence est un signal fort annonciateur qui donne de l’espoir de l’amélioration », a-t-il dit.

Le commissaire supérieur principal a fait savoir au vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur que le camp Mobutu est confronté à plusieurs problèmes notamment, l’instabilité du courant électrique, l’approvisionnement difficile en eau, le logement, les inondations et autres.

Une habitante,  Mme Rosette Mbumba a déclaré : « Nous avons beaucoup souffert en vivant dans des conditions inacceptables avec nos enfants. Nous  espérons que la descente du vice-Premier ministre, puisse apporter un changement ».

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur a visité  les espaces du camp Kabila, notamment la zone de santé, la cabine électrique, le dépôt logistique et autres. Plusieurs autorités ont marqué leur présence lors de cette descente, notamment le député provincial Steve Mulumba, le commissaire divisionnaire Freddy Lifenge et les commandants de la police de Lemba

ACP/KHM/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet