RDC : l’importance de l’organisation ‘Afrique bénit Israël’ soulignée à Kinshasa

Kinshasa, 17 mars 2024 (ACP).- L’importance de l’organisation Afrique bénit Israël’ a été soulignée par l’ambassadeur d’Israël en RDC, à l’occasion du lancement dimanche à Kinshasa, en République démocratique du Congo, de la ligue internationale des femmes africaines ‘ Amies d’Israël’ (LIFAA), une branche de ladite organisation.

« Nous savons que cette importante organisation ‘Afrique bénit Israël’ ne travaille pas seulement en RDC. Elle est entrain de s’élargir partout ailleurs, dans d’autres pays africains. C’est pourquoi il est important d’avoir cette connexion. Et nous, étant l’ambassade d’Israël en RDC, c’est important que nous puissions travailler ensemble en synergie avec cette grande organisation », a déclaré Shimon Solomon, l’ambassadeur d’Israël résidant en Angola au cours de cette cérémonie qui était aussi marquée par l’installation de la ligue des femmes congolaises amies d’Israël.

Tout en saluant les thèmes  choisis pour cette cérémonie, à savoir, « La femme dans la construction des Nations avec les partenaires de l’innovation » et « Les violence faites aux femmes et aux enfants pendant les guerres », l’ambassadeur d’Israël en RDC s’est appesanti sur le deuxième thème qui, selon lui, cadre avec ce qui s’est passé dans son pays, avec l’attaque du Hamas le 7 octobre 2023.

« Le Hamas a utilisé de la violence comme son outillage », a-t-il souligné, ajoutant que le Hamas est une division d’une organisation terroriste islamiste comme Al-Quïda…Il a, à cet effet, appelé toutes les Nations, les pays amis et tous les autres pays à démontrer leur solidarité et à combattre ensemble le terrorisme. Signature d’un partenariat avec des femmes congolaisesParlant du premier thème, « La femme dans la construction des Nations avec les partenaires de l’innovation », l’ambassadeur d’Israël en RDC a souhaité signer un partenariat avec des femmes congolaises dans différents secteurs. « Nous n’avons pas beaucoup des ressources chez nous. Nous ne sommes pas un pays riche en termes des ressources en sous-sol. Alors nous sommes forcés de créer, d’innover, de faire des innovations dans le cybernétique, dans l’agriculture, la technologie.

Nous partageons nos solutions avec d’autres nations africaines parce que c’est bon pour notre bien-être. Alors avec la RDC, nous sommes joyeux de pouvoir faire ce partenariat principalement avec les femmes. Nous pourrons travailler ensemble dans plusieurs secteurs », a-t-il souhaité.

Cette cérémonie le premier du genre, organisé au palais du peuple à Kinshasa, a connu la participation d’environ 700 personnes.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet