Boxe: la  RDC sous la menace d’un forfait aux JO 2024

Kinshasa, 13 mai 2024 (ACP).-  Les boxeurs de la République démocratique du Congo (RDC) sont sous la menace d’un forfait aux  éliminatoires des Jeux Olympiques 2024,  prévues du 23 mai au 3 juin prochain, à Bangkok, en Thaïlande, a appris l’ACP, lundi, de la Fédération congolaise de boxe (FCB).

 « Les  pugilistes de l’équipe nationale des Léopards de la RDC se sont préparés pendant 4 ans pour  leurs qualifications aux Olympiades des Paris en 2024. Mais les voilà  butés à un problème d’ordre administratif pour l’obtention auprès du ministère des sports qui tarde à signé ce document », a déclaré Ferdinand Ilunga Luyoyo, président de la Fédération congolaise de boxe (FCB).

Entre temps, selon la source, les jours s’égrènent et la date des éliminatoires des Jeux Olympiques approchent au galop.

« Ces  échéances de Bangkok, en Thaïlande,  prévues du 23 mai au 3 juin 2024,  constituent la dernière fenêtre qualificative pour les Olympiades de Paris 2024, en France.  La Thaïlande n’ayant pas d’ambassade en RDC, nous devons faire diligence pour l’obtention du visa  au Nigeria, au Sénégal  ou encore en Afrique du sud », a expliqué le n°1 de la FCB, selon qui la situation de la délégation congolaise, loin de se décanter, se complique davantage par manque d’un ordre de mission octroyée en bonne et due forme.

La RDC candidate à l’organisation de la Can 2025

Au-delà de ce problème d’ordre administratif, selon le Général Ferdinand Ilunga Luyoyo, la République démocratique du Congo (RDC) a le regard tournée vers l’avenir. Et cet avenir immédiat, a-t-il affirmé est  la candidature de la RDC,  à l’organisation du Championnat d’Afrique des nations (CAN) de boxe.

« Nous avons introduit notre demande en bonne et due forme comme d’autres pays l’ont également fait. Je profite de l’occasion pour remercier le chef d’État, Félix  Tshisekedi, pour les infrastructures sportives dont il a doté le pays et qui permettront à la RDC d’organiser ce grand rendez-vous continental du noble art ». a-t-il conclu. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet