CAN 2023 : la RDC rate la médaille de bronze devant l’Afrique du Sud par 5-6 aux tirs au buts (De nos envoyés spéciaux Paul KAZOZO et Gaby MASUMBUKO)

Kinshasa, 10 février 2024 (ACP).- La République démocratique du Congo (RDC) a raté la médaille de bronze devant l’Afrique du Sud, par 5-6, aux tirs au but, samedi, au stade Houphouet-Boigny, à Abidjan, en match de classement, de la 34ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2023.

Après un nul blanc à la fin du temps réglementaire, les deux équipes ont été conviées à la dure épreuve des tirs au buts qui a sanctifié les Sud-africains malmenés de bout en bout sur l’ensemble de 90 minutes de jeu.A la première série de cet exercice des tirs au but, les deux équipes avaient réussi, chacune, 4 essais pour un raté. Lors de la 2ème, les Sud-africains y ont ajouté deux tentatives réussies sur deux, contre un échec sur deux, aux Léopards, pour un total de 5 pour les Léopards de la RDC et 6, pour Bafana-Bafana de l’Afrique du Sud.

Beaucoup de créativité et beaucoup d’échecs à la conclusion

Les Léopards qui ont déjà attaqué deux fois en moins de 5 minutes se sont offert la première opportunité la plus franche par Silas Mvumpa Katompa (7ème). En possession de la balle sur un service précis venu de Théo Bongonda, de la droite à gauche, Silas Mvumpa n’a pas su réaliser le geste idéal pour battre le portier sud-africain, Ronwen Hayden Williams quasiment battu mais a eu le bon réflexe pour enrayer cette offensive congolaise.Simon Banza Bokote (27ème), en position idéale pour trouver la faille Le même Banza Bokote (34ème), très en verve, en manque d’inspiration, pourtant en plein, s’est décalé plus à droite que pour s’éloigner de son objectif premier, au point de perde la balle.Silas Mvumpa (37ème), servi par Simon Banza, s’est embrouillé à l’approche d’un défenseur sud-africain qui lui a brouillé la bonne voie.

Après cet enchaînement de maladresse, Mihlali Mayambela (42ème) a envoyé un premier bolide, cadré et à ras de sol, capté net par le gardien des Léopards de la RDC, Dimitri Bertaud Yaka, titularisé pour la première fois dans cette compétition.Sur une longue chevauchée au flanc droit, au départ de la ligne médiane et une fois, à la ligne de fond, s’est connecté avec Simon Banza (44ème) qui n’a pu envoyer la balle au fond des filets.Comme pour confirmer cette série offensive infructueuses des Léopards, Samuel Alain Moutoussamy, en bonne posture, a expédié la balle de son essai loin au-dessus de la transversalle. Sur ces entrefaites, l’arbitre éthiopien, Bamlak Tessema Weyesa, a renvoyé les deux équipes aux vestiaire pour les citrons, sur la note de 0-0, comme au coup d’envoi.

Les Leopards toujours à l’école des ratés

Au retour de la pause, la reprise est à l’image de la première période caractérisée par les mêmes ratés congolais, à l’image de Silas Mvumpa (65ème) qui s’est encore illustré dans le même exercice d’imprécisions alors le cuir était attendu dans les perches sans le savoir.

A la suite d’une faute sur sur Yoane Wissa (73ème), à l’orée de la surface de réparation et exécuté par lui-même, esseulé vers la gauche, le capitaine Chancel Mbemba, monté aux avant-postes, s’est aussi inscrit à l’école des ratés

.A la suite d’une offensive fulgurante amorcée au flanc gauche et transférée à droite, le trio Meschack Elia Lina, Yoane Wissa et Cédric Bakambu (81ème) se sont retrouvés comme dans un brouillard opaque sans issue. Entre temps, dans une espèce de sursaut d’orgueil, les Bafana-Bafana sont plus qu’incisifs et ont loupé de peu l’ouverture du score (87ème) quand la balle d’un centre venu de la gauche a échoué à droite avant Monté en cours de jeu, Fiston Mayele Kalala (89ème) a aussi, comme les autres, raté une énième occasion de l’ouverture du score.

La série infinie des imprécisions s’est encore enrichie avec un autre cas de Yoane Wissa pendant les 5 minutes additionnelles. En fait, cette infertilité offensive des fauves congolais était de mauvais augure pour l’issue finale de cette finale des perdants des demi-finales. ACP/C.L

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet