Can 2023: l’Union des footballeurs du Congo exprime son soutien à Cédric Bakumbu

Kinshasa, 22 janvier 2024 (ACP).-L’Union des footballeurs du Congo (UFC) a exprimé lundi, son soutien aux Léopards de la RDC qui prennent part à la Coupe d’Afrique des nations (CAN), particulièrement à Cédric Bakambu pour son pénalty raté face au Maroc, a appris lundi, l’ACP d’un communiqué.

« L’Union des footballeurs du Congo tient à féliciter notre sélection qui défend les couleurs du pays à la CAN. Elle rappelle à l’opinion sportive que le football est une discipline qui n’échappe pas à la défaite, aux ratés et à contrario à la victoire, voire à la parité.

Par ce communiqué, l’UFC apporte son soutien à Cédric Bakambu qui reste un vaillant guerrier qui porte très haut l’image de notre pays à travers les continents », a-t-on lu du communiqué de cette entité sportive.

L’UFC note que la deuxième sortie de vaillants Léopards a été émaillée d’un ressentiment dans le chef de certains amoureux du ballon rond vis-à-vis des joueurs des Léopards après leur prestation du 21 janvier face aux Lions d’Atlas du Maroc.

Elle n’a nul besoin d’anticiper quoi que ce soit, car la compétition est en cours. Elle déplore seulement tous les messages malencontreux à l’endroit de celui qu’on appelle affectueusement ‘‘Bakagoal’’ dans les réseaux sociaux, frisant pratiquement de l’opprobre sur ce père de famille.

Après avoir raté son penalty face au Maroc, dans un moment où le Congo et son peuple courraient derrière l’égalisation, Bakambu a été sérieusement vilipendé dans les réseaux sociaux.

Des critiquent qui sont arrivés dans les oreilles du sélectionneur Sébastien Desabre, et qui a coupé court : « Cédric Bakambu est très, très important dans notre système de jeu. Il joue un rôle important, et il a toujours sa place au sein de l’équipe nationale », a-t-il déclaré à la conférence de presse d’après match.

Et l’UFC de se poser la question dans son communiqué : «En 1986 pour rappel, le Brésilien Zico avait loupé un pénalty, Roberto Baggio en 1994, l’en avait aussi loupé lors du mondial aux Etats-Unis en finale face au Brésil, pour ne citer ces deux exemples. Etait-ce l’occasion pour leurs compatriotes de le clouer au pilori ? », s’est-elle posé la question.

L’Union des footballeurs du Congo dénonce ce comportement du combien malheureux sur Cédric Bakambu, car le football est une école de loyauté et de fair-play, et l’UFC s’est toujours alignée dans cette logique.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet