CAN 2023 : retour lundi des Léopards de la RDC à Kinshasa

Kinshasa, 12 fév. 2023 (ACP).- Les Léopards de la République démocratique du Congo sont rentrés lundi, à Kinshasa, en provenance d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, où ils ont pris part à la 34ème Coupe d’Afrique des nations CAN 2023.

L’avion de la compagnie aérienne Congo Airways, qui a transporté les joueurs et le staff technique de l’équipe  nationale de football les Léopards a atterri à l’aéroport international de N’djili à 20 heures.

Le ministre des Sports et loisirs, François Kabula, qui a conduit la délégation  congolaise s’est dit satisfait

 « Je suis satisfait de la prestation des Léopards à la Can. Nous revenons d’une compétition continentale de football de haut niveau. Nous sommes sortis quatrième sur 24 nations, pourtant on était outsider (…) même pas de favoris, il y a lieu d’encourager les joueurs », a déclaré le ministre des Sports, remerciant la population de la RDC pour leur soutien  à l’équipe nationale tout au long de cette Can.

« On est content  et  tout le monde est fière des Léopards, c’est la joie, les joueurs sont à féliciter. Il fallait se battre pour remettre le football congolais à sa place (…)  Il y a encore du travail à faire », a déclaré Sébastien Desabre, sélectionneur des Léopards à sa descente.

Après accueille  à l’aéroport, les Léopards  se sont dirigés au stade des Martyrs  de Kinshasa où  de nombreux supporters les attendaient.  pour communion  ensemble

Les Léopards  sont rentrés avec toute la délégation au grand complet, aucun joueur n’est parti en Europe. Les Léopards ont jugé bon de revenir d’abord au pays pour communier avec les Congolais, particulièrement les Kinois, avant de repartir chacun dans son club respectifs. D’après le programme, les Léopards pourraient être reçu  par le Président de la République,

Les supporters arrivés en début d’après midi

Au début de l’après-midi, ce sont les supporters des Léopards, une centaine des Congolais partis de Kinshasa, qui sont rentrés au pays à partir de 13h. Les animateurs, dirigeants sportifs, et autres ; les représentants des Institutions du pays qui ont constitué de cette délégation, ont donné le meilleur d’eux, en soutenant l’équipe à chaque fois, jusqu’au dernier de sifflet de l’arbitre. Cependant, ils sont rentrés avec un goût amer, celui d’avoir subi un embargo de la part des diffuseurs de cette CAN qui ne les ont pas filmés en quart de finales contre la Guinée, pour avoir brandi des calicots et banderoles avec un message sur les tueries et massacres dans  l’Est du pays.          

Un parcours louable des Léopards

Les Léopards regagnent le pays après avoir réalisé un bon parcours dans cette CAN sur le sol ivoirien. Sur les 24 nations qui ont pris part, les Léopards de la RDC ont terminé à la 4ème place, laissant derrière eux, vingt autres nations dont les grands favoris.

Placés dans le groupe F avec le Maroc, la Zambie et la Tanzanie, les Léopards ont débuté la compétition avec un nul contre la Zambie (1-1), suivi d’un autre nul contre le Maroc (1-1), et encore un troisième contre la Tanzanie (0-0). Ces trois matches nuls n’ont pas empêché le sélectionneur Desabre et ses hommes de terminer la phase de poules comme deuxième du groupe, derrière le Maroc premier. Chemin faisant, les Léopards ont croisé les Pharaons d’Egypte en 8ème de finales. Les deux équipes, malgré les prolongations, se sont quittées sur le score de parité (1-1). Il a fallu la séance de tirs au but pour les départager. Les Léopards en sont sortis victorieux (8-7), et ont filent pour les quarts de finales, où le Syli national de la Guinée les attendait. Ici, les Léopards vent en poupe, se concentrent, et désillusionnent les Guinéens (3-1). En demi-finales, ils se sont inclinés devant la Côte d’Ivoire, pays organisateur (0-1), avant de s’incliner encore devant les Bafana-Bafana de l’Afrique du Sud en match de classement aux tirs au but (0-0/5-4). ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet