Ituri : les vendeurs de vareuses de l’équipe nationale se frottent les mains

Bunia, 7 février  2024 (ACP).- Les vendeurs de vareuses de l’équipe nationale, au marché central de Bunia, Chef-lieu de la province de l’Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo) se frottent les mains suite à l’épopée des Léopards à la Coupe d’Afrique de nations (CAN)-Côte d’Ivoire 2023.

«La population  de la ville de Bunia a répondu cette fois-ci favorablement pour acheter les vareuses de fauves Nationales  de la République Démocratique du Congo (RDC) qui s’apprêtent à jouer le match de dernier carré du Championnat de la Coupe d’ Afrique des Nations avant d’accéder en finale », a déclaré Ngubiala, vendeur de vareuses des équipes rencontré au marché central de Bunia.

À l’issue de la ronde effectuée dans ce centre de négoce, une maison  vend plus de 130 vareuses par jour depuis que les fauves nationales de la RDC ont franchi l’étape des huitièmes de finale de la Can. C’est le cas de la maison de « Dubaï Sport Center » qui a vendu plus de 100 vareuses par jour pourtant dans le passé, elle écoulait deux paires de vareuses durant un ou deux mois.

 « Actuellement, la population iturienne est  très motivée d’acheter les vareuses de léopards de la RDC suite à l’enchaînement logique de victoires enregistrées par les fauves nationales depuis l’arrivée de l’entraîneur et manager français Sébastien Desabre à la tête de l’équipe nationale de la République démocratique du Congo », a renchéri  Ngubiala.

Il a fait remarquer que le succès de l’équipe nationale dans cette Can a permis aujourd’hui aux opérateurs économiques d’écouler de manière significative les vareuses aux couleurs du pays contrairement à une certaine période où les gens achetaient en majorité les vareuses de clubs européens.

ACP/ 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet