IXemes Jeux de la Francophonie: des  performances artistiques ‘‘d’hommes statues » au rendez-vous

Kinshasa, 01 août 2023(ACP).- Des  performances  artistiques, « d’hommes statues »,  immobiles à longueur de journée,  attirent la curiosité de nombreux touristes à l’entrée de quelques sites destinés aux 9emes jeux de la Francophonie,  a constaté l’ACP.

« Personnellement je suis surpris par le niveau de créativité des artistes congolais,  comment quelqu’ un peut accepter de rester debout, immobile pendant des heures », a déclaré une touriste, Jolie Mienze, marquée par la performance artistique postée  à l’entrée principale du Stade des Martyrs.

D’ après lui-même, l’artiste performeur,  Magloire Mfienga, cette initiative a été prise dans le souci de se faire davantage découvrir au public, étant un passionné de cette filière artistique.

« Vu que je n’ai pas pu prendre part aux concours, j’ai pris l’initiative de venir me poster pour me vendre et surtout de prouver ma passion pour la performance de l’homme statue » », a expliqué cet artiste performeur également doué en peinture et décoration.

Une autre performance artistique ‘‘d’homme statue« , est celle de l’artiste performeur Mayanda Nzau, postée  quant à lui à l’entrée du Musée national de la RDC.

« En réalité,  moi je suis un  performeur du MNRDC depuis plus de deux ans déjà.  Et dans le cadre des Jeux de la Francophonie, j’ai essayé de garder mon art en apportant une petite touche au niveau de l’habillement », a déclaré le performeur.

Selon lui,  son œuvre dénommée  » Ekeko muntu« ,  est une performance permanente tournant  autour d’une seule thématique à savoir : « L’éveil de l’Afrique » dont il tente de décortiquer plusieurs sujets à travers des déguisements appropriés. 

Ces sujets sont notamment la « bonne gouvernance des dirigeants africains », «  la remontada  de l’Afrique », « L’indépendance totale des pays africains », « l’opposition au racisme, au tribalisme et autres discriminations similaires en Afrique », a-t-il énuméré.

Ce dernier a indiqué qu’il a été recruté  comme performeur de la MNRDC, avec comme mission de se substituer en ce « Ekeko muntu », porteur de divers messages, précisant que la vision des autorités du musée est d’offrir aux touristes une nouvelle forme de communication visuelle et de transmission de pensée, en dehors des arts traditionnels et historiques que renferme cette édifice.

Diplômé en art dramatique à l’Institut national des arts (INA), Mayanda Nzau pratique, depuis 2016, la profession d’artiste-performeur, en se  focalisant beaucoup plus sur la vulgarisation des pensées africanistes, en l’occurrence les idéologies de Mzee Laurent-Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet