Kinshasa : l’inhumation de l’artiste Nono Monzuluku prévue dimanche 

Kinshasa, 12 avril 2024 (ACP) – L’inhumation de l’artiste musicien Honoré Mondjuluku Mombele, connu sous le pseudonyme « Atalaku », décédé le 10 janvier 2024 en France, est prévu ce dimanche 14 avril à Kinshasa en République démocratique du Congo, apprend-t-on appris, vendredi de source familiale.

« L’inhumation de Nono Mondjuluku est prévue ce dimanche 14 avril à la Nécropole entre terre et Ciel », a confirmé Guy Dondo, membre de la famille de l’artiste.

Selon lui, des cérémonies d’hommages seront organisées en sa mémoire à Kinshasa, après celles tenues à Paris lors du rapatriement de la dépouille mortelle de l’artiste.

« Ce samedi, il est prévu une veillée mortuaire au stade vélodrome de Kintambo où les artistes vont prestés pour l’adieu à  l’endroit de leur compère », a-t-il renseigné. Par ailleurs, il a exprimé toute sa gratitude à l’endroit de toutes les personnes qui se sont impliqués pour saluer la mémoire de l’illustre disparu.

« Je remercie toutes les personnes qui se sont impliquées pour de dignes hommages à notre regretté, ‘‘Ya Nono Monzuluku’’, particulièrement le gouvernement de la République, les artistes musiciens et les personnes de bonnes volontés. A tous de près ou de loin, grand merci ! », a dit Guy Dondo.

Un générique en hommage à Nono

Dans le même élan de l’hommage rendu à Nono Monzuluku, les artistes animateurs, ceux résidents l’Europe et ceux de Kinshasa, s’étaient réunis en studio pour l’enregistrement d’une œuvre reprenant les créations du disparu.

« Je vous annonce le lancement ce vendredi du générique que les animateurs de tout bord ont réalisé en hommage à Nono Monzuluku. Ce générique intitulé ‘‘Héritage’’, reprend pratiquement toutes les créations que Empereur a enregistrées au sein de Zaiko Langa Langa où il a œuvré durant plus d’une trentaine d’années », a-t-il fait savoir.

Né le 1er janvier 1960 en république démocratique du Congo, Empereur Nono Atalaku, de son vrai Mondjuluku Mombele Honoré est le premier des animateurs révélé dans la musique congolaise au sein de l’orchestre Zaïko Langa Langa en 1982. il est d’abord membre du groupe folklorique Bana Odéon avant de rejoindre Zaïko. Auteur de plusieurs cris d’animation partant de Zekete Zekete en 1983, il va, durant 35 ans de carrière, constituer une attraction particulière sur fond d’un succès délirant dans l’arène musicale congolaise.

Il a tiré sa révérence à l’âge de 64 ans, le 10 janvier 2024 au Blanc-Mesnil en France, alors qu’il venait de lancer en 2021 l’album « Mosisa », son premier disque en solo. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet