Kinshasa : ouverture de la foire du livre pour les écoliers au musée national

Kinshasa, 06 décembre 2023 (ACP).- Une foire du livre a été ouverte mercredi,  pour les écoliers au Musée national de la République Démocratique du Congo (MNRDC), dans le nord de Kinshasa, en marge de la troisième édition de « La foire du livre pour Noël », prévue du 06 au 10 décembre.

« À l’occasion des festivités de fin d’année, notamment Noël, nous lançons aujourd’hui cette activité avec toutes les écoles, les maternelles en particulier parce qu’elles fêtent la Saint Nicolas », a déclaré Edel Mulumba, coordonnateur de cet événement.

Il a fait savoir que cet événement de quatre jours prévoit plusieurs activités, notamment une exposition des livres, des conférences sur différents thèmes, tels que « La lecture » et  « L’écologie », des pièces de théâtre ainsi que de la musique. La foire s’inscrit dans l’objectif d’inculquer la culture de la lecture aux plus jeunes.

« Les enfants doivent savoir que le livre est un trésor et dans le cadre de Noël, cela peut constituer un cadeau à offrir aux autres », a dit le coordonnateur.

Un cadre d’échanges et de retrouvailles entre les protagonistes du secteur du livre

« C’est ici au musée qu’on retrouve notre histoire et le choix de cet espace doit être très capital pour nous, parce qu’on peut apprendre cette histoire à travers le livre, et ceux qui viennent ici peuvent profiter pour enrichir leur connaissance en visitant également ce qui se trouve dans le musée », a expliqué M. Mulumba.

Et de poursuivre : « Il y a ici toutes les grandes éditions de la place et chaque maison d’édition vient avec ses particularités, ce qui fait de cet endroit un cadre d’échanges et de rencontres ».

De son côté, l’écrivain et artiste de théâtre, Katende Katsh M’bika s’est réjoui de la tenue de cet événement dont la  démarche rencontre la satisfaction de plusieurs participants.

« Je ne peux que me réjouir car j’ai passé toute ma vie à écrire, cela fait plus de 60 ans que j’exerce ce métier, là où, il y a le livre, je m’y retrouve. Je me suis toujours dit que le jour où le Congo va se réveiller pour lire, on découvrira le secret des livres et la culture va reprendre sa place, voilà pourquoi je suis ici », a indiqué M. Katende Katsh.

Selon Mpako Yemi, élève de la quatrième littéraire au collège Saint Joseph Elikya : « Aujourd’hui, les jeunes se concentrent plus sur les réseaux sociaux et n’ont pas assez de temps pour la lecture, c’est donc nécessaire pour nous de venir en ce lieu pour participer à ce genre de programme ».

À lire le programme des activités prévues à cette occasion, la première journée de cette rencontre livresque a connu la participation de cinq écoles, à savoir: Lycée Tobongisa, Lycée Déborah, collège Saint Joseph Elikya, Sainte Thérèse et Notre Dame de Fatima ainsi que quelques responsables du centre Wallonie Bruxelles.

Pour l’usage des ouvrages de penseurs locaux dans les écoles

Par ailleurs, l’administrateur du Centre de promotion de l’art (CEPROLA) a saisi cette opportunité afin de lancer un appel pour l’usage des œuvres de penseurs locaux dans tous les secteurs éducationnels en vue de promouvoir la culture congolaise.

« Grâce au livre, on peut former pour promouvoir notre identité, c’est assez nécessaire pour tous les enfants parce que parmi eux, il y a du potentiel et ils ne lisent pas, soit ils recourent beaucoup qu’aux auteurs étrangers. Les conséquences sont incalculables alors que nous avons chez nous beaucoup de penseurs et d’ouvrages à mettre en lumière », a déclaré M. André Kayembe.

Pour lui, il est de devoir des autorités d’aider les écoliers à se retrouver par rapport à la culture. « Ce sont eux qui doivent prêcher d’exemple en vue de montrer la voie pour permettre aux jeunes de s’intéresser à ce genre d’événement », a-t-il rappelé.

La troisième édition de cette foire découle du Festival du livre et de la Bible (FELIBI) dans le cadre des festivités de fin d’années.

Le FELIBI, selon les organisateurs, est une rencontre centrée sur le livre, un moment festif qui réunit les écrivains, les éditeurs, les libraires et les lecteurs. La cinquième édition qui s’est tenue en avril dernier sous le thème « Le livre à l’ère du numérique », avait établi ses quartiers à la place des évolués au nord-ouest de la capitale. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet