Les  fresques  murales du Centre Culturel « Mikanda » dévoilées  à Kinshasa

Kinshasa, 25 mars 2024(ACP).-Les  fresques  murales  du Centre  Culturel  « Mikanda » ont  été  dévoilées, vendredi, au cours du spectacle  Hip Hop Kinshasa  Photograff, dans  la  commune  de Ndjili  à  l’Est  de  la  ville de  Kinshasa  en République Démocratique  du  Congo.

« Ces fresques sur les murs du Centre Culturel ’’Mikanda’’  expliquent  l’art pour  toujours, l’art dans toutes les dimensions, où nous représentons  à  travers des images, le plan panoramique de la ville de Kinshasa pour inciter les Kinois à entretenir l’environnement », a déclaré le graffeur, Luc Mayemba.

Il a, par ailleurs, indiqué qu’ils ont illustré le militaire  muni  d’un  fusil    , une façon pour eux, d’appeler  les dirigeants congolais  à mieux  gérer le pays et à le sécuriser.

« C’est aussi pour nous une façon de montrer notre  compassion envers nos compatriotes qui sont  victimes des atrocités à  l’Est  du pays. A travers ces fresques murales, nous avons également  représentées les lettres  anciennes du peuple Bantu dites ‘Mikanda de Bantu’, et nous avons, en même temps,  rendu hommage aux artistes qui nous ont précédés », a-t-il fait savoir.

Sur le champ, les  slameurs  Negue Fly, Youssef Branh  ont,  à tour  de  rôle, par  leurs déclamations, rendu hommage à la femme.

Pour sa part, le slameur Youssef Branh a affirmé que le Centre culturel ‘Mikanda’ placé au  quartier 13,  de ce milieu  périurbain, mal réputé à cause  du banditisme urbain communément appelé ‘Kuluna’, va aider la population  et surtout les jeunes, à vivre la culture, à  abandonner  le banditisme urbain, à  avoir des modèles à qui ils peuvent s’inspirer, et montrer leurs talents.

Il a saisi l’opportunité pour demander une subvention  financière en vue de la bonne marche du Centre Culturel ‘Mikanda’ auprès des autorités compétentes.

 ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet