Appel aux entrepreneurs congolais aux nouveaux modèles d’affaires pour capter les crédits carbone

Kinshasa, 23 juillet 2023 (ACP).– Un appel à l’adoption de nouveaux modèles d’affaires pour capter les crédits carbone a été lancé aux entrepreneurs congolais, à l’issue de la première édition du Forum économique du climat, organisé par le gouvernement congolais à Kinshasa en République démocratique du Congo.

« J’invite les entrepreneurs congolais à saisir l’opportunité que le Président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo vient de leurs offrir pour maximiser et accroître leurs chiffres d’affaires en incluant aussi le climat vert dans leurs affaires », a déclaré, dans son discours de clôture samedi, la conseillère spéciale du président de la République, pour la nouvelle économie du climat, Stéphanie Mbombo.

Par ce forum économique, a-t-elle dit, le gouvernement congolais veut identifier les compagnies congolaises dont le modèle d’affaires est susceptible de générer des crédits carbone, d’une part et sensibiliser celles qui n’ont pas encore adopté le modèle de business vert, afin d’en saisir les opportunités.

Elle a ajouté qu’il s’agit de se positionner comme pays solution dans la lutte contre le changement climatique, précisant que la République démocratique du Congo est capable d’attirer plusieurs milliards de dollars américains sur le marché de l’économie du climat (crédit carbone).

« Pour ce faire, le secteur public et privé doivent travailler ensemble pour permettre au pays de gagner une part importante sur ce nouveau marché de l’économie du climat », a dit Stéphanie Mbombo.

Elle a exhortée les entrepreneurs congolais à changer leurs modèles d’affaires pour pénétrer ce nouveau marché qui offre un potentiel de plusieurs milliards de dollars.

Le gouvernement prêt accompagner le secteur privé

D’après Stéphanie Mbombo, le gouvernement congolais est prêt à accompagner le secteur privé pour tirer pleinement profit du marché carbone dans un climat d’affaires de haute intégrité.

« Le secteur du climat offre beaucoup d’opportunités mais que les entreprises congolaises ne comprennent pas encore. Ce forum est une occasion pour nous, de sensibiliser les entrepreneurs sur les opportunités qu’offre cette nouvelle économie du climat. Bien que la vision de l’économie du climat soit du Chef de l’État mais elle doit être portée par le secteur privé », a indiqué Stéphanie Mbombo.

Elle a, par ailleurs,  rassuré également le secteur privé congolais de l’accompagnement du gouvernement notamment au niveau des stratégies, des mesures incitatives mais aussi au niveau de la fiscalité.

« Le secteur privé peut attendre de nous, le soutien et le leadership du Président de la République, dans ce premier forum économique sur la nouvelle économie du climat. Nous sommes prêts à les accompagner au niveau des stratégies, avec des mesures incitatives, mais aussi au niveau de la fiscalité parce que nous voulons que le secteur privé congolais prenne une part importante dans le domaine du climat », a-t-elle affirmé.

Pour en arriver, Stéphanie Mbombo, a préconisé l’organisation de ce premier forum économique sur la nouvelle économie du climat qui est, selon elle, l’une des mesures incitatives du gouvernement congolais pour permettre aux entreprises congolaises d’interagir avec les multinationales de ce secteur. 

« Chacun de nous a un rôle important à jouer pour que le message puissent atteindre toutes les couches impliquées. Les artistes sont mieux écoutés par la population à travers leurs messages qu’ils véhiculent dans leurs chansons, l’implication de Maman l’Or Mbongo comme chantre de la musique chrétienne est très importante pour nous et aussi notre star Innocent Balume alias Innos’B est vraiment souhaité », a-t-elle dit.

De leurs côtés, les artistes musiciens congolais ont rassuré la conseillère spéciale du président de la République de leurs implications chacun en ce qui les concerne pour faire véhiculer le message aux parties prenantes.

« Notre pays est richement béni par Dieu mais il faut que les Congolais soient eux aussi les bénéficiaires de cette richesse. Cette fois-ci, nous tournons nos regards sur l’économie du climat pour édifier le peuple de Dieu à travers nos différentes chansons », a rassuré, l’artiste musicienne Chrétienne, L’Or Mbongo. 

« Il y a de sujets que nous négligeons souvent par ignorance tandis que nos vies en dépendent sérieusement. L’environnement est lié dans notre vécu quotidien, j’espère que cette fois-ci, avec les éléments d’informations reçus nous allons changer notre façon de voir les choses », a témoigné, le jeune leader, Innos’B, avant de remercier le Président Félix Tshisekedi pour cette vision et de s’être engagé dans la matérialisation ainsi de son appropriation.

Il sied de rappeler que la première édition du forum sur la nouvelle économie du climat a été animée sous le thème : « Accompagner le secteur privé congolais à tirer pleinement profit du marché carbone dans un climat d’affaires de haute intégrité ».

Il avait pour objectif d’encourager les entreprises à adopter des pratiques durables et à s’engager dans des projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre, tout en stimulant la croissance économique et en créant les emplois durables. ACP/CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet