Haut Uélé : l’exploitation artisanale de l’or pollue la rivière Kibali

Kinshasa, 23 mars 2023(ACP).- La menace de la qualité environnementale de la rivière Kibali par des activités d’orpaillage anarchiques au sein du parc national de Garamba dans la province du Haut-Uelé, a été portée à la connaissance du vice-ministre des Mines, Godard Motemona au cours d’un échange.

« Je suis venu alerter le vice-ministre des Mines sur la menace environnementale de la rivière Kibali par le développement anarchique de l’orpaillage à la limite Sud du parc. Cette activité qui semble galoper a des conséquences extrêmement nuisibles pour la qualité environnementale de la rivière Kibali et des autres zones adjacentes. », a annoncé au vice-ministre des Mines, le président du conseil d’administration (PCA) de ce parc, M. François-Xavier De Donnea à cette occasion.

« Je suis donc venu lui demander que ses services puissent rétablir la légalité parce qu’actuellement les exploitations qui ont lieu sur les berges de la rivière Kibali sont illégales », a ajouté cet ancien ministre d’Etat honoraire belge.

« Je ne doute pas un seul instant que les services du ministère feront ce qu’il faut pour essayer d’endiguer cet orpaillage illégal parce que cette activité non seulement déforeste, mais attire aussi les agriculteurs qui continuent la déforestation pour rétablir les champs en vue de nourrir les orpailleurs. Et donc actuellement nous sommes victimes de cela et c’est très dommage », a-t-il conclu.

En vue de rétablir la légalité et l’ordre dans le parc, le vice-ministre des Mines, Godard Motemona compte dépêcher une équipe d’inspection du ministère des Mines sur le terrain pour des solutions idoines. ACP/KHM/May

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet