Haut-Uélé: remise des brevets aux 60 lauréats en agriculture à Pawa

Isiro, 18 Mars 2023 (ACP).- Des brevets de formation en agriculture sont remis aux 60 lauréats bénéficiaires par l’Asbl « Les Amis de Christophe Baseane Nangaa » (ACBN), au cours d’une cérémonie organisée à Pawa, à 80Km d’Isiro, en République Dominicaine du Congo, a appris samedi l’ACP. « Cette activité s’inscrit dans la droite ligne de la démocratisation de l’agriculture, pour une autonomie alimentaire des familles, conformément à la vision du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, relayée en province par le gouverneur Christophe Baseane Nangaa, autorité morale de la structure », a confié à la presse son coordonnateur Jules Bangaata.

« La hausse du prix sur le marché aujourd’hui est la conséquence de la flambée de la demande par rapport à l’offre. C’est dans cette logique que nous n’avons pas voulu croiser les bras et regarder impuissamment ce danger devant notre porte.
Notre structure s’est résolue de former les gens pour une auto-prise en charge alimentaire d’abord et ensuite pour l’autonomie financière »,
a-t-il fait savoir.

« Il est regrettable de voir même dans les villages les gens acheter les feuilles de manioc pourtant la forêt va de derrière la maison jusqu’à l’infini. Le seul ennemi commun pour nos familles c’est la faim et que nous devons tous la combattre avant de penser nous épanouir », a-t-il ajouté.

Il a, à cette occasion, félicité les lauréats pour la preuve d’initiative et de courge. « Comme le dit un adage, autant mieux apprendre à pêcher que de donner à manger chaque jour à quelqu’un », a-t-il exhorté.

Outre, il a appelé la population et particulièrement la jeunesse à s’intéresser à l’agriculture pour le développement de leur entité.

L’Asbl « Les Amis de Christophe Baseane Nangaa » s’est fixée un objectif de former plus ou moins 1500 personnes dans chaque territoire de la province du Haut-Uélé pour lutter contre la faim, un véritable frein au développement.

Elle s’est investie, il y a près de six mois maintenant, dans la formation des personnes dans différentes filières telles que l’informatique, la mécanique, la coupe et couture, la menuiserie, la maçonnerie et autres.

Cette formation sur les techniques maraîchères organisée durant trois mois, a abouti à la production d’environ cinq tonnes de différents produits vivriers dans ce domaine.  ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet