Ituri : le prix d’un sac de sucre baisse de 8% à Bunia

Bunia, 16 février 2024(ACP).-Un sac de sucre a accusé une baisse de prix de 8% sur le marché de Bunia, en Ituri au Nord-est de la République démocratique du Congo, a constaté l’ACP au cours d’une ronde effectuée vendredi sur les différents lieux de négoce.        

« Il s’observe qu’un sac de sucrez de 50 kg a baissé de prix sur le marché de Bunia en Ituri passant de 70 dollars américains à 65 de même que les prix des sacs de riz et de de la semoule de maïs de 25 kg sont passés respectivement de 25 USD à 24 USD et 23,5 USD à 23 USD », a déclaré François Kasereka Sivitshomwa, président Urbain de la Fédération nationale des petites et moyennes entreprises du Congo (FENAPC).

François Kasereka qui répondait sur les raisons de cette baisse a également relevé qu’un bidon d’huile végétale de 25 litres est passé de 28 dollars américains à 25 USD et un sac de braises qui se vendait à 100.000 francs congolais est vendu aujourd’hui à 65.000 francs congolais à cause de la fluidité de la route nationale 27 reliant Komanda à Goli, aux frontières avec l’Ouganda (soit 10 km).

Par contre les prix des autres produits de première nécessité ont connu sur le même marché notamment 10 Kg des haricots se négocient aujourd’hui à 24 000 FC contre 22 000 FC, un sachet de sel de table de 500 FC à 600 FC et une barre de savon bleu s’achète de 2300 FC contre 2000 FC par le passé.

L’hôte de l’ACP lors de cette ronde a attribué cette baisse non seulement à la circulation sur la  Route nationale 27 (Komanda-Goli) et  d’autres routes de déserte agricoles mais aussi à l’accalmie observée sur les différents axes routiers d’importation.

« Nous attribuons cette baisse des prix sensible des prix de produits de première nécessité dans les différents marchés de la ville de Bunia à la fluidité du trafic sur RN 27 ainsi que d’autres routes de déserte agricole ainsi qu’à l’accalmie observée sur les différents axes routiers d’importation des produits de première nécessité et agricole », a-t-il renchéri.

        Appel au respect de la structure de prix

M. François Kasereka a, par ailleurs, appelé les commerçants de la province de l’Ituri en général et en particulier de la ville de Bunia de respecter la structure de prix fixée par le ministère de l’économie avant de les interdire de profiter sur le dos de la paisible population qui est  menacée par le conjoncture de la vie socio-économique.

«Notre appelle s’adresse aux commerçants de la province de l’Ituri en général et en particulier de la ville de Bunia de respecter la structure de prix de produits de première nécessité fixée par le  ministère de l’économie mais aussi de ne pas profiter sur le dos de la paisible population », a-t-il rappelé.  ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet