Kasaï Oriental : l’exploitation artisanale du diamant interdite à Mbuji-Mayi

Mbuji-Mayi, 26 février 2024 (ACP).- L’exploitation artisanale du diamant à Mbuji-Mayi, centre de la République démocratique du Congo, a été interdite par le maire de cette ville, dans un communiqué consulté lundi par l’ACP.

« J’interdis formellement toute activité d’exploitation artisanale de diamant sur toute l’étendue de ma juridiction », a-t-on lu dans le communiqué.

Et d’ajouter : «  Cette décision a été motivée par le délabrement du tissu écologique et de la création des ravinements, en cette période où se poursuivent les travaux de construction des routes de la voirie urbaine », a souligné le maire qui a promis à tout contrevenant de subir la rigueur de la loi.

Il a, à cet effet, regretté le fait que les creuseurs artisanaux transforment les résidences de la population en mines, précisant que cette situation est vécue dans les cinq communes de Mbuji-Mayi, au risque de mettre en péril les efforts de la reconstruction fournis par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la protection de la population en pertes matérielles et humaines dans certains quartiers.

La ville de Mbuji-Mayi regorge d’immenses gisements de diamant industriel dont elle est la première productrice mondiale.   ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet