Nord-Kivu : plus de 400 tonnes des blés attendus à la troisième phase culturale

Kinshasa, 25 janvier 2024 (ACP).– Plus de 400 tonnes de blé sont attendues à la troisième phase culturale à Lubero au Nord-Kivu, dans l’Est de la RD Congo, a indiqué jeudi le compte X de la Coopérative de production et de transformation des produits agricoles (COOPTA).

 « La Coopérative de production et de transformation des produits agricoles (COOPTA) attend plus de 400 tonnes de blé pour la troisième phase culturale en cours », a déclaré Aisé Kanendu, PCA de la Coopérative.

Et d’ajouter : « je cherche des acheteurs pour évacuer ses récoltes de blé dont plus de 20 tonnes sont encore stockés dans les dépôts », précisant que les paysans encadrés par COOPTA ont rêvé grand et ont fait les choses dans la grandeur au cours de l’année 2023.

« Avec les semences améliorées et outils aratoires leur offerts, ils ont transformé 192 hectares en un vaste champ de blé. Celui-ci a répondu à la hauteur de leurs attentes au point qu’il se pose un sérieux problème d’évacuation des produits récoltés », a soutenu la source.

Selon M. Kanendu, sa coopérative compte produire plus de 400 tonnes de blé de janvier jusqu’ à mars 2024. Cependant la grande difficulté que ses membres ont rencontré se résume à trouver un haut marché et des ponts, des routes de desserte agricole en vue de faciliter l’écoulement des produits.

Il a, à cet effet, tendu la main  aux partenaires qui veulent investir dans ce secteur, notamment pour évacuer les blés récoltés à Lubero vers les centres des  de transformation.

Pour rappel, la guerre de l’Ukraine a rendu la farine des blés rares sur le marché obligeant en République démocratique du Congo de développer la filière manioc et l’incorporer dans la panification.

Le pays est classé 20ème pays africain dans la production des blés. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet