Equateur : 50 femmes formées aux stratégies de réussite des élections

Mbandaka, 03 Mars 2024 (ACP).- Cinquante (50) femmes ont été formées aux stratégies de réussite des élections 2023 et son évaluation, lors d’un atelier de renforcement des capacités, organisé dimanche à Mbandaka,  chef-lieu de la province de l’Equateur, dans le nord-est  de la République démocratique du Congo.

« Nous avons formé 50 femmes aux stratégies de réussite des élections 2023,  dans l’objectif d’organiser des sessions de partage d’expérience et de renforcement des capacités des femmes politiques novices sur les enjeux électoraux »,  a déclaré Mme Latuifa Mpumbu coordonnatrice de Collectif des femmes de l’Equateur (COLFEQ).

Et d’ajouter : « Nous avons voulu atteindre un taux plus élevé de participation et de représentativité de cette catégorie des personnes dans la gestion de la chose publique dans les prochaines  élections provinciales, municipales et locales 2028 ».

Pour elle, les femmes de Mbandaka devront mettre les bouchées doubles pour réussir en employant plusieurs stratégies telles qu’avoir une forte économie, créer des emplois pour l’autonomisation de la femme,  demeurer fidèle envers ton parti ou regroupement politique, chercher les partenaires d’appui, assister vos bases.

Pour sa part, Mme Auguste  Liyandja, candidate malheureuse aux dernières législatives,  plusieurs causes sont à la base du faible taux de représentativité de la gent féminine aux dernières élections en dépit de leur nombre élevé dans la démographie de la RDC. 

« Le manque d’accompagnement par les leaders politiques, de préparation préalable et des moyens financiers, la non maîtrise et ignorance des textes légaux, la mauvaise gestion de logistique,  conflits de leadership,  mauvaise manière de se communiquer , manque d’information et formation, ce sont les causes qui ont occasionnées l’échec de plus part des femmes lors des scrutins de 2023» a-t-elle martelé  dans son intervention.

Mme Liyandja a, en outre souligné que plusieurs stratégies ont été mises sur pied pour réussir aux élections, données aux participantes pour éviter les erreurs du passé et gagner plusieurs sièges à tous les niveaux aux prochaines élections.

«  Nous devons mettre en place plusieurs stratégies parmi lesquelles mener une forte sensibilisation lors de la révision du fichier électoral, organiser et consolider les bases et création des activités génératrices de revenus au profit des femmes ayant les ambitions de briguer les sièges et nous préparer sur tous les plans en vue d’être égaux à nos partenaires hommes», a proposé Maguy Mayala l’une des intervenantes et coordonnatrice de la fédération des femmes pour la paix mondiale dans son .

Cette activité a été organisée par le COLFEQ  en partenariat avec la Dynamique Nationale des femmes Candidates (DYNAFEC) et  l’appui financier du gouvernement des affaires mondiale de Canada. ACP/C.L. 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet