Haut-Katanga : pour l’implémentation du plan opérationnel de lutte contre le mariage précoce

Lubumbashi, 03 Mars 2024 (ACP).- Le plan opérationnel 2024 de lutte contre le mariage précoce dans la province du Haut-Katanga dans le sud-est de la République démocratique du Congo, a été validé samedi à Lubumbashi dans un atelier.

« Dans le but de renforcer le partenariat avec les structures membres de la coordination et déployer les initiatives concrètes et durables ,  je m’engage fermement à soutenir l’implémentation du plan opérationnel de lutte contre les mariages des enfants, à mobiliser les ressources et à travailler en étroite collaboration avec les partenaires, tant nationaux qu’internationaux pour faire face aux mariage précoce », a déclaré Abbety Kyona, représentante de la ministre provinciale du genre, famille et enfant. 

« Malgré les avancées significatives que connaît la RDC en matière de protection des droits des enfants, les mariages impliquant les jeunes filles mineures restent courant dans la province du Haut- Katanga et persistent en dépit de nos efforts et engagements pour éradiquer ce fléau », a-t-elle ajouté, avant d’inviter les participantes à travailler avec abnégation et harmonie pour la mise en pratique de ce plan.

Le mariage précoce des enfants demeure une violation flagrante de leurs droits fondamentaux

Par ailleurs, Mme Abetty Kyona a affirmé que le mariage précoce des enfants demeure une violation flagrante de leurs droits fondamentaux, compromettant leurs éducations et avenirs.

« Il est impératif que nous unissons nos forces, renforçons nos actions en vue de mettre en œuvre des stratégies efficaces pour protéger les jeunes filles en leurs offrant un avenir meilleur », a-t-elle soutenu.

A cette occasion, elle a appelé les participants à contextualiser les stratégies en s’inspirant de la stratégie nationale et du plan opérationnel 2024 de lutte contre le mariage précoce qui pour elles, sont des outils de travail par excellence sur lesquels le ministère s’appuie.

De son côté, Kabera Mujujima, cheffe de division genre famille et enfant a, invité les participants à apporter leurs expertises afin de pérenniser la mise en pratique de ce plan.

Organisée à l’intention des leaders communautaires, ce plan a été initié par la coordination du mécanisme de mise en œuvre des stratégies provinciales de lutte contre les mariages des enfants. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet