Kinshasa: 50 jeunes femmes candidates formées sur les élections de décembre  2023

Kinshasa, 08 décembre 2023 (ACP).- Cinquante (50)  jeunes femmes candidates ont  été formées  sur les élections au cours d’une matinée organisée jeudi à Kinshasa, en République démocratique du Congo,  par le parlement des jeunes en collaboration avec l’Union africaine, afin de les outiller sur la manière d’affronter les scrutins de décembre 2023. « Cette formation est organisée pour aider les jeunes femmes candidates sur la manière  d’affronter les élections nationales,  provinciales et municipales  de décembre 2023, en connaissance de cause. Pour bien affronter ces élections,  il faut notamment avoir confiance en soi », a déclaré  Anto Misumba, consultant en matière électorale. Pour ce faire, M. Misumba  a  énuméré quelques principes pour avoir confiance en soi.

Il s’agit notamment de prédire le futur,  rêver ce que vous voulez devenir, être réaliste, avoir les ressources financières nécessaires, cibler un domaine particulier et tenir compte de son électorat pour le convaincre.

« Avoir confiance en  soi, c’est également, connaître ses forces, ses faiblesses,  des opportunités ainsi que les menaces qui peuvent détruire   vos rêves étant que candidates », a-t-il ajouté, avant d’appeler ces candidates d’avoir leurs propres initiatives, et ne pas seulement attendre que les partis politiques financent leur campagne.

Anto Misumba a, à cette occasion, appelé les participantes  à tenir compte de plusieurs paramètres, notamment savoir gérer les conflits, les stress,  la famille ainsi que son entourage et savoir gérer aussi les rumeurs.

Selon lui,  pour gérer cela, il faut établir le fait c’est-à-dire comprendre l’origine de conflits, identifier les besoins et évaluer la situation.

Le processus électoral

Le consultant en matière électorale a, en outre, expliqué que le processus électoral est un ensemble des opérations nécessaire au bon déroulement des élections, de la préparation à l’organisation jusqu’à la proclamation.

  « Le gouvernement congolais a introduit des lois visant à promouvoir la participation des femmes notamment en y ajoutant le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes », a-t-il rappelé, tout en soulignant qu’il faudra  une évaluation rigoureuse pour attirer  de bonnes leçons pouvant honorer la participation politique des femmes.

« Les femmes doivent être formées pour devenir des leaders politiques.

Elles  doivent sensibiliser d’autres femmes non membres des partis, afin de les amener d’être des témoins dans les bureaux de vote », a recommandé Anto Misumba.

 Il sied de noter que ces assises se sont clôturées par la remise des brevets aux participantes. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet