Lubumbashi : la formation sur l’entrepreunariat, parmi les activités du mois de la femme

Lubumbashi, 26 février 2024 (ACP).- La formation sur l’entrepreunariat et la parité ont été présentée lundi parmi les activités du mois de la femme, lors d’une réunion préparatoire organisée à Lubumbashi, dans le Sud-est de la République démocratique du Congo.

 « La formation sur l’entreprenariat et la parité, sont les activités que nous avons proposées pour commémorer le mois dédié aux droits des femmes. Elles vont de pair avec le thème national du mois de la femme ‘’accroître les ressources nécessaires en faveur des femmes et des filles dans la paix pour un Congo paritaire’’ », a déclaré Mamy Umba, membre de la société civile.

« Pour matérialiser notre objectif nous allons travailler avec les écoles, les médias ainsi que tous les êtres masculins en vue de leurs faire comprendre la notion de la parité », a-t-elle ajouté.

Pour Mme Umba, le développement du leadership féminin est un élément important sur lequel il faut s’atteler dans notre formation, elle a appelé les participantes à travailler en coopération et en collaboration afin d’atteindre un plus grand nombre des femmes et des filles.

Par ailleurs, Mamy Umba a, appelé les femmes leaders à soutenir les victimes de guerre de Goma, en initiant chacune dans sa structure respective, une campagne de récolte des fonds, des habits et des chaussures au profit de ces victimes.

« Les colis récoltés par les femmes leaders seront rassemblés le 22 mars au cours d’un culte organisé par l’Eglise du Christ au Congo (ECC), pour compatir aux malheurs de nos compatriotes de Goma, avant d’être envoyé à la destination », a-t-elle précisé.

Il sied de signaler que cette activité a été organisée par la communauté genre de la société civile de Lubumbashi à l’intention des femmes leaders.

Les thèmes retenus pour la Journée international des droits des femmes (JIF/2024)

Par ailleurs, les thèmes retenus pour cette année 2024 à savoir : le thème international est : « investir en faveur des femmes : accélérer le rythme », le thème national du mois de la femme ‘’accroître les ressources nécessaires en faveur des femmes et des filles dans la paix pour un Congo paritaire’’.

La ministre du Genre avait demandé à toutes les femmes de la RDC  de se mettre en noir, avec les bougies en main pour  témoigner leur solidarité envers leurs compatriotes vivant dans l’Est.

« C’est pour cette raison, je supplie les femmes de vingt-quatre communes de la ville province de Kinshasa et celles de vingt-quatre provinces de la République démocratique du Congo de contribuer dans la caisse de solidarité d’apporter les dons en nature,  en  vivres et non vivres pour nos sœurs et jeunes filles qui pensent que nous ne soucions pas d’eux bien au contraire nous sommes déterminés pour leurs causes », a dit la ministre Masangu.

La date de la Journée internationale des femmes est intimement liée à la grève générale et aux manifestations des femmes russes, à Petrograd (Saint-Pétersbourg), le 23 février 1917. Le premier pays à avoir accordé le droit de vote aux femmes fut la Nouvelle-Zélande en 1893.ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet