Nord-Kivu : plus de 1.000 enfants orphelins enregistrés dans la chefferie de Bwito

Goma, 12 février 2024(ACP).-  Plus de mille enfants orphelins ont été enregistrés dans la chefferie de Bwito, territoire de Rutshuru, dans le Nord-est de Goma en République démocratique du Congo à la suite de la guerre des terroristes du M23, par une organisation  internationale,  a-t-on appris lundi de source associative.

«Le premier massacre horrible qui a eu lieu du 29 novembre au 1er décembre 2022 dans le groupement de Bambu en localité de Kishishe a fait beaucoup d’orphelins et depuis cette période jusqu’aujourd’hui le chiffre est élevé à 1000 enfants ou plus d’orphelins », a déclaré   Me Peter Abera Sangano, responsable de l’organisation ‘’la voix internationale des opprimés’’.

« (…) Et le 29 novembre 2022, les rebelles du M23 ont tué plus de 170 personnes, selon l’ONU au Nord-Kivu.  La  présence du M23 dans le territoire de Rutshuru en particulier en chefferie de Bwito a causé encore d’énormes  massacres et meurtres », a-t-il ajouté.

Me Abera  a fait remarquer  que cette organisation œuvre dans le Rutshuru pour soutenir les enfants orphelins non accompagnés dont  ceux qui ont perdu un de leurs parents et ceux ayant perdu tous les  deux à la fois durant les différents massacres orchestrés par les terroristes du M23 à Bishusha, Kishishe, Bambo, Bukombo et Tongo.

La plupart de ces orphelins vivent misérablement dans la brousse, dans des sites des déplacés situés à Nyanzale et dans d’autres entités des territoires proches de Rutshuru tels que Nyiragongo et Lubero, a-t-il souligné.

Me Abera a, par ailleurs, exhorté les  autorités compétentes et leurs partenaires à se pencher sur cette situation.

 ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet