Sud-Kivu : les femmes leaders d’Uvira indignées de la proclamation des élections législatives

Uvira,  18 janvier 2024 (ACP).- Les femmes leaders d’Uvira au Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, se sont indignées de la publication des résultats provisoires des élections législatives de décembre 2023 à l’issue desquelles aucune femme n’a été élue, lors d’une journée d’échanges organisée  jeudi par une association féminine.

« Cette détermination, cette vision, ce rêve qui nous a animé pendant ce processus électoral, s’est encore éteint après avoir constaté avec du vague à l’âme qu’aucune femme n’a été proclamée parmi les quatres élus de la circonscription d’Uvira à la législative nationale », a déclaré Abigael Bitondo, coordinatrice de l’Asbl genre actif pour le devenir meilleur de la femme (GAD).

« Nous savons que beaucoup diront que la femme a encore déméritée, que la femme n’a pas été élue, … mais nous pensons avec fermeté que cette fois il y a des femmes qui se sont distinguées et ont eu cette fois plus des voix et méritaient d’être proclamées parmi les élus car ayant mérité la confiance de la population, mais malheureusement nous avons été surprises par le fait que les sièges ont encore été attribués aux hommes », ont-elle ajouté.

En attendant l’issue favorable de la Cour constitutionnelle, a-t-elle poursuivi, les membres de l’organisation des femmes leaders et membres de la Coalition des femmes défenseurs des droits humains (CFDDH) , ont invité la population d’Uvira, à se mobiliser pour les actions pacifiques de grande envergure comme il en a toujours été le cas dans pareilles situations mais aussi pour que la parité ne reste pas un simple slogan plutôt une réalité, étant donné que la population d’Uvira a cru en la capacité de la femme.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet