Elections :  renforcement des compétences didactiques des agents de la Céni

Kinshasa, 05 février 2024 (ACP).- Des agents de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et de l’Ecole de formation électorale en Afrique centrale (EFEAC)  ont débuté lundi à Kinshasa, capitale de la  République démocratique du Congo, une formation de trois jours en matière  des compétences didactiques, a-t-on appris de la centrale électorale.

« Nous saluons l’ouverture de cette session de formation qui vient renforcer les compétences pédagogiques, didactiques et méthodologiques des participants pour leur permettre de contribuer à concevoir et à implémenter des cours de formation dans leurs institutions d’appartenance»,  a déclaré Paul Muhindo, rapporteur adjoint de la (Céni).

Il a fait savoir que cette formation est organisée au moment où la RDC est à son 4ème cycle électoral, soutenant que « pour avoir de bonnes élections, tout commence par la formation de qualité ».

Cette formation est organisée grâce au partenariat entre l’Ecole de formation électorale en Afrique centrale (EFEAC) et l’Ecole supérieure Sainte Anne (SCUOLA), ainsi que grâce à l’appui financier du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale de l’Italie.

 Pour sa part, Alberto Petrange, ambassadeur d’Italie en RDC, a déclaré que cette activité s’est inscrite dans le cadre du soutien que le gouvernement italien a donné à la RDC dans le domaine électoral.

« Elle s’inscrit aussi dans le programme de développement des capacités électorales de la Céni et donc, nous sommes là pour épauler la RDC, pour permettre l’épanouissement des activités dans le secteur électoral », a-t-il ajouté.

Il a relevé que l’organisation des élections  reste un défi pour tout le monde, que ça soit en Afrique, en Europe ou en Amérique.

« Il faut donc partager les expériences pour arriver à relever ce défi », a-t-il renchéri.

De son côté, le Pr Ferdinand Kapanga, représentant du directeur général de l’EFEAC, a relevé que ce séminaire est très important pour l’organisation des élections parce que « la formation se trouve au cœur de la gouvernance, qu’elle soit électorale, académique ou sécuritaire ».

Outre les agents de la Céni et de l’EFEAC, les agents des ministères congolais de l’Intérieur et de l’Enseignement supérieur et universitaire, ainsi que des organisations de la société civile prennent part également à ce séminaire.

ACP/KHM/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet