FAAPA : appel pressant à la mutualisation des potentialités des agences de presse africaines

Rabat, 22 janvier. 2024 (ACP).-  La mutualisation des efforts des agences de presse officielles africaines a été défendue à Rabat (Maroc) par le directeur général de l’ACP, média public de la République démocratique du Congo (RDC), dans son exposé lundi à la 7ème Assemblée générale de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA).

« Les peuples des pays africains de la façade atlantique sont appelés à se connaitre davantage grâce aux médias, particulièrement les agences officielles invitées à mutualiser leurs potentialités respectives pour être audibles », a estimé Bienvenu-Marie Bakumanya à ces assises allant du 22 au 23 janvier. Les médias et agences du continent ont un rôle primordial, a indiqué le directeur général de l’ACP, avant d’ « informer les Africains sur ce qui se passe chez les autres à travers l’échange des dépêches, des vidéos et des photos ».

Bienvenu-Marie Bakumanya (à d)

L’Afrique n’arrive pas à bien  imposer une information africaine et « il faut une logistique adaptée », a-t-il soutenu. Qu’à cela ne tienne, à l’heure de la numérisation, a-t-il fait savoir,  il faut que les agences africaines soient présentes « avec les mêmes moyens, pour concurrencer les autres ».

Cela exige, selon Bienvenu-Marie Bakumanya, « une mutualisation des efforts des uns et des autres ». La 7ème Assemblée générale de la FAAPA  qui se tient à Salé à Rabat, capitale du Maroc, pour deux jours, est  placée sous le thème : « L’information africaine: un enjeu de souveraineté majeur » ». Bienvenu-Marie Bakumanya est accompagné à Rabat de Blaise Irenge, photo-reporter de l’ACP et gagnant du prix de meilleure photo du continent de l’année 2023. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet