Inondations à Kinshasa : un appel à la solidarité en faveur des victimes

Kinshasa, 26 janvier 2024 (ACP).- Un appel à la solidarité en faveur des victimes des inondations dans la ville de Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), a été lancé par la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH),  en vue d’apporter une aide aux nécessiteux, a-t-on appris vendredi de source administrative.

« Alors que les eaux se retirent, la boue et les  immondices trainées par le débordement du lit du fleuve Congo, offrent une situation désolante. Ce qui expose la population riveraine à des nombreuses maladies, ce qui nécessitent une aide urgente pour éviter la catastrophe », a déclaré Mme Joëlle Mbamba, vice-présidente de la CNDH.

« Une famille qui passait la nuit à la belle étoile sur le toit de sa maison, suite à la montée des eaux, a même perdu son enfant qui est tombé du toit pendant le sommeil  », a-t-elle ajouté à l’issue d’une visite de compassion rendue aux familles de ces inondations à Kingabwa, dans la commune de Limete. 

A cette occasion, les habitants de ce coin ont déploré la précarité dans laquelle ils vivent actuellement. 

« Nous vivons actuellement dans la boue, entourés des immondices et toute la saleté que le fleuve a déversé dans nos habitations », a témoigné un riverain. 

Et d’ajouter: « notre crainte, c’est la propagation des maladies épidémiologiques dues aux mauvaises conditions d’hygiène. Si le pouvoir n’y prend pas garde, c’est tout Kinshasa qui sera exposé à une situation humanitaire sans précédent ».

La vice-présidente Joëlle Mbamba, dépêchée sur le lieu par le président de la CNDH, Paul Nsapu, a été accompagnée lors de cette visite de Me Billy Cléophas Maluwa, président de la Fondation, qui porte son nom, et de la bourgmestre de Limete, Nathalie Alamba Feza. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet