La veuve de feu Delphin Kahimbi et sa maman acquittées par le TGI/Gombe

Kinshasa, 07 juin 2021 (ACP).-Le Tribunal de grande instance de Kinshasa (TGI)/Gombe a acquitté, lundi, la veuve et la belle-mère du feu Delphin Kahimbi dans le procès de sa mort en audience foraine dans la prison centrale de Makala contrairement au réquisitoire du ministère public qui avait requis pour elles, la peine capitale.

Outre, la veuve et la belle-mère du feu, ancien chef de renseignements militaires, le neveu, le pasteur de la veuve Kahimbi, ainsi qu’une autre femme accusée d’avoir facilité l’embauche d’un domestique ayant disparu, ont été aussi libérés

Retrouvé mort le 28 février 2020 dans sa maison, le défunt général Delphin Kahimbi avait été suspendu de ses fonctions quelques heures avant sa mort, après avoir été plusieurs fois convoqué par le Conseil national de sécurité où il était accusé de tentative d’espionnage contre le Président Félix Tshisekedi.

La veille de sa mort, son domicile avait été perquisitionné, sa garde relevée et remplacée par des éléments de la Police militaire

Quelques jours après sa mort, le Chef de l’État avait déclaré, lors d’un conseil de ministres, que les éléments en sa possession indiquaient que Delphin Kahimbi avait été tué par étranglement.

Après les obsèques du général, sa veuve a été mise en résidence surveillée puis arrêtée ainsi que la mère, le neveu et le pasteur de la veuve Kahimbi, ainsi qu’une autre dame accusée d’avoir facilité l’embauche d’un domestique ayant disparu après le décès de Delphin Kahimbi. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet