L’aviation angolaise prête pour le dispatching du matériel électoral

Kinshasa, 08 décembre 2023 (ACP).- Kinshasa et Luanda ont décidé de déployer la flotte aérienne angolaise pour dispatcher les fiches des procès-verbaux et des bulletins de vote des élections du 20 décembre à travers le vaste territoire de République démocratique du Congo, a appris l’ACP vendredi des sources concordantes.

La commission électorale indépendante qui dit non à tout glissement du calendrier électoral avait sollicité depuis mardi,  au président de la République, un appui logistique en vue de l’acheminement du matériel électoral sur toute l’étendue du territoire national.

la flotte aérienne angolaise viendra en appuis aux dispositifs mises en place par la RDC, selon un officiel Congolais. la flotte angolaise constituée d’avions, des transports de fret et d’hélicoptères.

« En situation normale, on allait utiliser les bateaux et d’autres moyens ordinaires. Tout ce que nous importons aujourd’hui ne peut venir par la mer. Cela doit venir nécessairement par avion et ce sont des coûts énormes. Et même ici au pays, car une fois que ces items sont arrivés, il faut là aussi des moyens plus rapides. C’est vraiment une course contre-la-montre », avait fait savoir Denis Kadima, président de la Céni.

Pour sa part, le gouvernement a assuré que tous les moyens seront mis en œuvre pour réussir ce pari. Voilà qui est fait. Après des discussions entre les deux capitales, des avions et des hélicoptères angolais seront déployés dans le ciel congolais pour déposer du matériel électoral sensible à savoir les bulletins de vote, les fiches sur lesquelles seront rédigés les procès-verbaux des résultats des scrutins.

Véritable sous-continent, il est difficile de procéder en si peu de temps au déploiement de ce matériel sans utiliser la voie aérienne.

« Les deux pays frères sont liés par des relations de coopération solides. Que la RDC s’adresse à l’Angola en cas de difficultés est tout à fait normal », a estimé un diplomate africain en poste à Kinshasa.

Des opposants à l’organisation des scrutins le 20 décembre persistent et signent qu' »il n’y aura pas élections le 20 décembre 2023″, sans dire exactement ce qui empêcherait à la Céni d’organiser les scrutins.

A cette date, les Congolais iront élire le nouveau président, les députés nationaux et provinciaux ainsi que des conseillers municipaux. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet