L’Egypte s’implique dans la formation professionnelle  des jeunes de la RDC

Kinshasa, 23 Mars 2023 (ACP).- Le projet de construction des centres de formation des jeunes dans  différentes filières en République démocratique du Congo a été au centre d’un échange, jeudi à Kinshasa,  entre la ministre de la Formation professionnelle et l’attaché militaire de l’ambassade égyptienne en RDC, a annoncé à l’ACP le cadre égyptien.

«  Il  a été question d’une harmonisation des vues sur une éventuelle coopération entre l’Egypte et la RDC, dans le secteur de la formation professionnelle et métiers avec des projets pilotes précis, notamment la construction des centres de formation dans différentes filières telles que l’agriculture, l’électricité, la pêche, l’électronique, la mécanique et la menuiserie », a fait savoir l’attaché militaire de l’ambassade de l’Egypte en RDC, Mohamed Shawky, à l’issue de l’audience lui accordée par  la ministre de la Formation professionnelle et métiers, Antoinette Kipulu.

« L’Egypte a manifesté le vœu d’installer une entreprise d’exploitation des bois pour la fabrication des meubles. Cette entreprise va aussi aider les jeunes dans l’apprentissage de ce métier afin d’assurer leur auto-prise en charge », a-t-il ajouté.

Mohamed Shawky a, à cet sujet, sollicité le concours d’autres  ministères et structures œuvrant au profit de la formation professionnelle et de l’emploi des jeunes, pour élargir le champ de coopération entre Kinshasa et Le Caire.

Il s’est dit satisfait des échanges avec la ministre Kipulu qui, selon lui, « a beaucoup insisté sur le caractère impératif de la formation d’une main d’œuvre qualifiée en RDC, afin d’éradiquer le chômage et la pauvreté chez les jeunes en particulier ».

Cet échange intervient une semaine après la rencontre entre la ministre de la Formation professionnelle et l’ambassadeur de l’Egypte en RDC.

Les deux personnalités avaient évoqué l’intérêt pour leurs pays respectifs de collaborer dans le domaine de création d’emplois et de la formation des jeunes en métiers.

Des jeunes formés en maçonnerie par  l’« Agence belge de développement »

Par ailleurs, une trentaine de jeunes formés en maçonnerie, dans le cadre du partenariat entre le ministère de la Formation professionnelle de la République démocratique du Congo et l’Agence belge de développement (ENABEL), ont bouclé jeudi, cette formation organisée au Centre d’application de Victoire, à Kinshasa, a appris l’ACP de ce cabinet.

« Je suis là non seulement pour remettre les certificats à nos lauréats de cette session de formation, mais aussi pour encourager les jeunes à se former davantage, afin d’assurer à la fois leur avenir et celui de la nation », a déclaré la ministre de la Formation professionnelle et métiers, Antoinette Kipulu, lors de la remise des certificats aux lauréats.

« Mon ministère et moi-même sommes très satisfaits de la collaboration avec ENABEL et de son initiative d’outiller la jeunesse congolaise en connaissances susceptibles d’assurer son autonomie. Nous lui rassurons, dans le cadre de notre partenariat, l’accompagnement du ministère à travers notamment la certification de formations suivies par les jeunes, pour leur permettre de prester partout où ils voudront », a-t-elle rassuré.

La ministre a affirmé que ce partenariat cadre avec la vision du Président de la République de « créer une classe moyenne à travers la formation professionnelle des jeunes, en vue d’une main d’œuvre qualifiée au pays ».

Elle a, en outre, salué l’apport du Centre d’application de Victoire qui a offert son infrastructure au profit de la formation de la jeunesse congolaise.

« Ceci répond au vœu du Président Félix Tshisekedi de doter  à son pays des centres de formation professionnelle moderne répondant au standard international », a soutenu la ministre de la Formation professionnelle et métiers, avant d’annoncer la formation prochaine par ENABEL de cinq cents (500)   jeunes dans différentes filières, à travers  le projet dénommé «  Kin emploi ».

Plusieurs  jeunes formés par ce partenariat bénéficient du suivi du ministère de la Formation professionnelle et métiers, afin de leur assurer un résultat positif sur le marché d’emploi. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet