Les Léopards en croisade pour la paix dans l’est de la RDC (Par Pierre Matadi)

Kinshasa, 06 février 2024 (ACP).- Léopards ont profité de leur montée en puissance à la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’ivoire 2023 pour sensibiliser le monde sur les atrocités que commet la coalition de l’armée rwandaise et les terroristes du M23, dénonçant le silence hypocrite de la communauté internationale.

Le message le plus fort est venu de l’attaquant congolais Cédric Bakambu qui a usé des mots bien choisis.

« Tout le monde voit les massacres (dans) l’Est du Congo. Mais tout le monde se tait. Mettez la même énergie que vous mettez pour parler de la CAN pour mettre en avant ce qui se passe chez nous, il n’y a pas de petits gestes« , a-t-il posté sur son compte X.

Joris Kayembe a épinglé sans détours, pour sa part, les atrocités imposées aux populations par l’expédition militaire rwandaise dans l’est congolais.

« Profitons de la lumière sur le pays pour toujours continuer de mettre la lumière sur toutes les atrocités et tristes événements qui se déroulent dans notre très cher pays, la RDC. Trop, c’est trop. Nous n’oublions rien ni personne, nous sommes vraiment avec vous« , a posté ce défenseur né en Belgique.

Quant au capitaine des Léopards, Chancel Mbemba il a écrit : « Une très grosse pensée pour toutes les victimes des atrocités de Goma et à leurs familles. Je prie de tout mon cœur pour que mon pays retrouve sa paix ».

« De tout cœur avec toutes ces populations de l’Est qui font face aux attaques du M23« , a posté de son côté, le virevoltant attaquant Théo Bongonda.

« Je suis Goma. Je suis Congolais. Nous voulons la paix« , a revendiqué le défenseur congolais Gédeon Kalulu.

« Il y a 155 télévisions, plus de 5.000 journalistes, avec des télévisions des pays comme l’Argentine, le Brésil, la Russie, l’Ukraine qui assurent la couverture de cette CAN. Le message doit passer« , a analysé auprès de l’ACP, le journaliste et analyste sportif Jean-Rick Umande.

« Le sport offre l’opportunité de passer des messages politiques et sociétaux forts« , a estimé M. Umande.

Le gouvernement de la RDC, les experts des Nations Unies, des organisations internationales accusent Kigali d’avoir déployé des troupes sur le territoire congolais.

Washington a, encore une fois, invité lundi le Rwanda à se retirer de l’est de la RDC où l’armée régulière combat aux côtés des terroristes du M23.

Le Conseil supérieur de la défense présidé par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a invité la population au calme, la rassurant que Goma ne tombera pas. Toutes les dispositions sont prises pour protéger la capitale du Nord-Kivu, a dit le vice-Premier ministre en charge de la Défense, Jean-Pierre Bemba. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet