Maroc : des journalistes congolais s’imprègnent du fonctionnement régional de l’Agence marocaine de presse

Rabat,   20 juillet 2023 (ACP).- Une équipe de journalistes de l’Agence congolaise de presse,  en stage d’immersion au Maroc, a été éclairée jeudi sur le fonctionnement des pôles de l’Agence marocaine de presse,  basés  dans les villes de Casablanca et Tanger.

 »  Casablanca et Tanger sont  les  pôles phares sur les  12 existants de la MAP, en raison de leur emplacement, dans les régions économiques du pays et du niveau de production des dépêches et des  contenus multimédias« , a déclaré aux journalistes de l’ACP le facilitateur et Secrétaire général de la Fédération atlantique des agences de presse africaines(FAAPA) Nicemed Anis, précisant que ces deux pôles fonctionnent respectivement avec 8(huit) et 3 (trois) journalistes , appuyés par des pigistes recrutés pour une meilleure couverture des régions.

Bien qu’étant des antennes de la MAP, ces pôles  jouissent d’un fonctionnement autonome,  notamment du point de vue du management du personnel et de l’animation de leurs rédactions respectives. Ceci, en se conformant néanmoins à la ligne éditoriale de la maison et aux missions lui assignées par les pouvoirs publics.

 » Le pôle de Casablanca est aussi le siège des Desk Économie et Sport de la MAP.  Et par souci de rapidité, le directeur régional est autorisé de traiter, valider et diffuser les nouvelles sur le fil d’actualités, sans l’accord préalable de la Rédaction centrale. Le pôle fonctionne aussi  sur base d’un budget lui alloué mensuellement par la Direction générale« , a confié son directeur régional, Aziz Sejai.

 »   Tanger est une   région spécifique du Maroc, parce qu’elle est  située à la frontière avec l’ Espagne. En  même  temps une région économique et  industrielle de l’Europe. Elle est riche en ce qui concerne l’histoire et  la culture. Et nous en tant que média public, nous nous donnons la responsabilité d’accompagner l’Etat, en assurant la couverture des événements et réalités de la société marquant l’histoire du Maroc et aussi de l’aider à  faire comprendre sa vision de développement de cette région. » , a pour sa part, ajouté le directeur régional de la MAP/Tanger , Hicham El moussaoui.

Le logiciel MGW » incontournable à la Rédaction

En outre, l’équipe de journalistes de l’ACP a aussi été éclairée  sur l’utilisation du logiciel informatique de la MAP, une conception propre de ce média public,  créée pour la coordination numérique des travaux de la Rédaction centrale, à savoir : l’annonce, la couverture , le traitement et la diffusion des  informations, des images et  autres contenus multimédias, ainsi que leur diffusion sur le fil d’ actualités.

 » Le MGW c’est le logiciel qui permet aux journalistes de la MAP de faire un planning de la journée, de consulter et de travailler les dépêches. A travers ce logiciel,  on peut  assurer la rédaction et la correction des dépêches, et les valider sans souci. Son avantage est aussi  de constituer un instrument de suivi et d’évaluation du rendement de tous les journalistes, y compris les correspondants  à l’étranger. » a expliqué le directeur régional de la MAP/Tanger.

« Je le considère comme un des meilleurs logiciels qu’une agence peut utiliser pour capitaliser les efforts et gagner en temps. Elle dispose  d’interface en arabe, en anglais et en espagnol. Elle permet aussi de consulter  les photos et des capsules. », a-t-il ajouté.

Ce stage d’immersion débute depuis le 13 juillet courant, résulte du partenariat renouvelé récemment entre  l’Agence congolaise de presse et l’Agence marocaine de presse,  dans le cadre de la transition numérique. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet