Nord-Kivu: cinq ans de prison confirmés pour un officier supérieur à Goma

Goma, 22 mars 2024 (ACP).- La peine de cinq ans de prison a été confirmée jeudi à l’encontre d’un officier supérieur des Forces armées de la République démocratique du Congo, lors d’une audience publique de la Haute cour militaire siégeant en matière répressive au degré d’appel à Goma dans le Nord-Kivu (Est du pays). « Vu la Constitution de la République démocratique du Congo, vu l’article 331 du code judiciaire militaire, disons droit : le prévenu major Muhombo Lucien est condamné à 5 ans de servitude pénale principale », a prononcé le général magistrat Jean-Claude Nzau Keba, président de la Première Chambre de la Haute cour militaire. « Nous confirmons sa destitution des Forces armées de la République démocratique du Congo », a-t-il ajouté. Le major Muhombo Lucien avait été condamné par défaut au premier degré par la Cour militaire du Nord-Kivu à 5 ans de servitude pénale et destitué de l’armée nationale, mais  cette décision n’avait jamais été notifiée au prévenu. Au cours de la même année 2022, le prévenu était allé en appel à la Haute cour militaire. Le prévenu major Muhombo était poursuivi pour s’être absenté sans autorisation de son unité, puis de s’être évadé d’une maison où il était gardé préventivement. Cet arrêt avant dire droit a été prononcé au troisième jour des audiences publiques qu’organise la Haute cour militaire qui siège à Goma en chambre foraine en matière répressive au degré d’appel depuis le mardi dernier où douze (12) causes sont inscrites au rôle durant cette période. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet