RDC : la restructuration des emplois dans les Etablissements universitaires, objet d’une thèse doctorale

Kinshasa, 22 mars 2024 (ACP).- La restructuration et la gestion des emplois dans les établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) en République démocratique du Congo, ont fait l’objet d’une thèse de doctorat en Psychologie soutenue jeudi à l’Université de Kinshasa (UNIKIN). « En abordant cette thèse intitulée « Analyse des emplois de l’administration centrale de l’Université de Kinshasa : proposition de restructuration dans une perspective d’efficacité organique », l’objectif principal est de contribuer par l’analyse et la restauration des emplois, à élaborer un référentiel des établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire et cet objectif a été atteint », a déclaré le chef de travaux Khim’s Tondiku, auteur de la thèse. « L’analyse des emplois étant un instrument avec lequel le chercheur dans le domaine de la gestion des ressources humaines arrive à diagnostiquer l’organisation et le fonctionnement effectif d’une structure, elle nous a permis une restructuration de quelques emplois des directions concernées par cette étude », a-t-il précisé. Cette analyse a notamment révélé que les agents de neuf directions sur les vingt-neuf analysées dans cette thèse doctorale à l’Université de Kinshasa, « confondent l’intitulé des emplois avec les grades statutaires », notant également que « le recrutement ne tient pas compte des postes vacants, l’effectif des agents de l’administration centrale est pléthorique, l’évaluation des agents est partisan et les promotions sont hasardeuses, le statut de carrière des services publics de l’État n’est pas adapté à l’évolution technologique et institutionnelle etc. » L’auteur de cette thèse a, en outre, cherché à déterminer les emplois prévus et réellement occupés dans l’organigramme organique dans des Directions de l’administration centrale de l’UNIKIN, et à épingler les problèmes d’ordre structurel et fonctionnel au sein de celles-ci. Des propositions de restructuration sur les emplois à supprimer, à opérationnaliser ou à créer pour une administration efficace et efficiente ont été faites dans ce cadre par le récipiendaire. Les professeurs Mabiala Katala et Makindu Massamba, ont été respectivement promoteur et co-promoteur. Le secrétaire général académique de l’UNIKIN, le Pr Eustache Banza Nsomwe a conféré, au nom du recteur, au chef de travaux Khims Tondiku le grade de docteur en gestion des entreprises et organisation du travail avec la mention « grande distinction ». ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet