Nord-Kivu : des stratégies peaufinées pour mettre fin à l’activisme des terroristes RDF-M23

Goma, 02 mars 2024 (ACP).- Les chefs d’état-major des pays participant à la Force de la SADC engagée dans l’est de la République démocratique du Congo, au terme de leur séjour à Goma, ont peaufiné des stratégies pour mettre fin à l’activisme des terroristes RDF-M23, a-t-on appris samedi de source militaire.

« Les chefs des forces de défense des pays contributeurs des troupes au sein de la SAMIRDC y compris le Burundi, se sont réunis à Goma, du 1er au 02 mars 2024. Au cours de cette rencontre, il a été question d’évaluer l’évolution des opérations sur le terrain et de peaufiner des stratégies pour les renforcer », a déclaré le général-major Sylvain Ekenge, porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Pour palper du doigt les réalités du terrain et faire l’état des lieux de la situation, ces officiers se sont rendus à Bubambiro, en cité de Sake, dans le territoire de Masisi. « La présence à Goma des chefs des forces de défense de la SADC est un signal fort qui annonce l’engagement et la détermination de la SADC et du Burundi aux côtés de la RDC pour le retour de la paix dans sa partie orientale », a précisé le porte-parole des FARDC lisant le communiqué final à l’issue des travaux.

En plus du chef EMG des FARDC, le général d’armée Christian Tshiwewe, font partie de cette délégation de hauts commandants militaires dont le chef de l’armée de la République unie de Tanzanie, le général d’armée Jacob John Mkunda, le chef d’état-major de l’armée malawite, le général-major Kashisha, le chef de l’armée de l’Afrique du Sud, le général d’armée Maphwanya Sizani ainsi que le  chef des Forces nationales de défense du Burundi, le général Prime Niyongabo.

ACP/KPP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet