RDC : le portail de la Fonction publique pour la modernisation de l’administration (ministère)

Kinshasa, 18 juillet 2023 (ACP).- Le lancement du portail numérique de la Fonction publique permet à l’administration publique en République démocratique du Congo de franchir un cap vers sa modernisation, a dit le vice-Premier ministre chargé du secteur, au cours d’une cérémonie tenue à Kinshasa, a constaté l’ACP.

« Je me réjouis de voir cette initiative de longue date devenir, aujourd’hui, une réalité avec la mise en place et la mise en service du portail. Nous venons de franchir un nouveau cap dans la concrétisation de l’objectif de la modernisation de l’Administration nous assigné par le gouvernement », a déclaré le vice-Premier ministre de la Fonction publique, modernisation de l’administration et Innovation du service public, Jean-Pierre Lihau, dans son mot de lancement.

« Ce portail de la Fonction publique représente un jalon important de notre quête constante d’améliorer la qualité des services publics et de simplifier l’accès à l’information pour tous les citoyens, agents et cadres de l’administration publique » a, en outre, précisé le numéro un de l’administration publique en RDC.

Pour le vice-Premier ministre Lihau, ce portail est un guichet unique d’information au bénéfice des citoyens, des gestionnaires et des agents pour progresser chaque jour davantage, rendant ainsi les démarches administratives plus rapides, transparentes et accessibles.

« Il est inacceptable que l’administration publique passe à côté de toutes les opportunités et possibilités qu’offrent les nouvelles technologies de l’information et de la communication », a-t-il martelé.

« Le portail permettra l’accès simplifié aux informations générales destinées au grand public, mais aussi à celles sur la carrière des agents, les concours, l’identification biométrique, la promotion, la retraite, les conditions d’emploi et les perspectives de carrière au sein de l’administration publique congolaise », a renchéri le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique.

Il a, cependant, relevé qu’il ne se limitera pas seulement à la fourniture des informations statistiques. Car, il y a été intégré, selon le vice-Premier ministre Lihau, des fonctionnalités interactives pour faciliter les échanges entre les citoyens, les fonctionnaires et la vice-Primature de la Fonction publique.

Présentation du portail «Fonction publique na tshombo»

C’est le conseiller Bob Boseka qui a procédé à la présentation du portail numérique de la Fonction publique, un outil relevé comme très important, notamment pour les fonctionnaires, et dénommé «Fonction publique na tshombo» (la Fonction publique dans un téléphone portable).

Il a expliqué que cet outil sert, entre autres, à la dématérialisation de la procédure administrative au niveau de la Fonction publique, en la rendant plus transparente.

Il y a également la possibilité, pour chaque fonctionnaire, d’être notifié sur sa rémunération (salaire, prime) avec son bulletin de paie, de consulter son taux de cotisation à la Caisse nationale de sécurité sociale des agents publics de l’Etat (CNSSAP), de connaître sa date d’éligibilité à la retraite et de suivre ses dossiers, connaître sa situation administrative et télécharger ses actes administratifs, mais aussi de faire une demande de mise en détachement ou en disponibilité.

Il suffit pour les intéressés, notamment les fonctionnaires, d’ouvrir un compte pour procéder à la consultation.

« Un travail de fourmi », a qualifié la secrétaire générale à la Fonction publique Thérèse Bafalanga Atosa, parlant de cet outil dans son mot de bienvenue. Elle a invité les fonctionnaires à se l’approprier. « Ce qui va permettre d’affermir davantage la Fonction publique qui fait face à de multiples défis », a-t-elle soutenu. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet