Réforme de la Justice : la RDC et la Belgique tracent des priorités

Kinshasa, 14 mars 2024 (ACP).- Les priorités dans la réforme de la Justice en République démocratique du Congo ont été évoquées jeudi à Kinshasa, lors d’une séance de travail entre la ministre d’Etat à la Justice et l’ambassadrice de la Belgique à Kinshasa.

« Nous avons eu l’occasion de parler ensemble des relations bilatérales entre la Belgique et la République démocratique du Congo notamment dans le domaine de la justice, mais aussi d’entendre de la ministre d’État ses projets et ses priorités dans la réforme de la Justice », a déclaré Roxane de Bilderling, ambassadrice du Royaume de Belgique en RDC.

« On a parlé de tous les projets que la ministre met en œuvre pour la situation des magistrats. Vous savez qu’il y a eu recrutement de nombreux magistrats et aussi leurs conditions de travail », a fait savoir la diplomate belge à l’issue des échanges avec Rose Mutombo.

Les deux personnalités ont passé en revue les conditions de détention dans les centres carcéraux de la RDC qui constituent, d’après elles, l’une des priorités dans la mise en œuvre de la réforme dans le secteur judiciaire.  « Il y a également les conditions d’hébergement dans les prisons, séparer les enfants, séparer les femmes et aussi la situation  des personnes qui sont encore en détention préventive et qui doivent attendre un jugement », a précisé Roxane de Bilderling. 

Au sujet de l’agression

Evoquant l’agression dont la RDC est victime de la part de son voisin le Rwanda, la ministre d’Etat à la Justice a expliqué la démarche qu’entreprend la RDC pour dénoncer sur le plan international les atrocités menées par Kigali contre des civils sur le sol congolais.  

Rose Mutombo a également évoqué l’accord signé récemment entre l’Union européenne et le Rwanda sur des minerais stratégiques inexistants dans le sous-sol rwandais.

« Le Président Félix Tshisekedi a eu longuement l’occasion d’en parler avec le Premier ministre belge lors de sa visite à Bruxelles », a rappelé Roxane de Bilderling, soulignant par ailleurs, que « la RDC a été le premier pays à signer ce partenariat avec l’Union européenne, en vue de renforcer un meilleur contrôle sur les richesses de ce pays pour que les bénéfices de ses richesses reviennent d’abord aux Congolais ». ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet