Service « Images et Infographie » de l’ACP : une valeur ajoutée à l’information congolaise (Par Mathieu Yoha)

Kinshasa, 31 janvier 2024 (ACP).- Ce n’est pas par hasard s’il est de plus en plus courant aujourd’hui de regarder des vidéos et des infographies sur la République démocratique du Congo dans les grands médias à travers le monde.

C’est depuis une année en effet, soit le 31 janvier 2023, que l’Agence congolaise de presse (ACP), s’est dotée d’un service unique dans les médias congolais actuellement, chargé de produire, de traiter et de diffuser en temps réel des textes, vidéos, audios et infographies sur toutes sortes d’actualités.

A cet effet, la nouvelle direction de l’ACP, pilotée par un agencier très expérimenté, enverra à Rabat au Maroc, grâce à une facilité de la Fédération Atlantique des agences de presse africaines (FAAPA),  une équipe des journalistes en formation spécifique en infographie auprès de l’agence Maghreb arabe presse (MAP).

Les premières productions du service « Images et Infographie » de l’ACP ont démarré avec la visite du Pape François en janvier de l’année dernière à Kinshasa. Déjà à ce moment-là, les vidéos, les images et les infographies de l’ACP étaient abondamment utilisées aussi bien par les médias congolais qu’internationaux qui couvraient cette visite du souverain pontife.

Depuis lors, ce service est monté en puissance, réalisant notamment plusieurs reportages de proximité et couvrant avec un professionnalisme avéré tous les grands événements qu’a connus la République démocratique du Congo durant l’année 2023, notamment les jeux de la Francophonie, la catastrophe naturelle de Kalehe, la campagne électorale, les élections générales ainsi que l’investiture du président Félix Tshisekedi le 20 janvier 2024.

« C’est un grand plaisir d’avoir matérialisé la vision du directeur général de l’ACP qui veut redorer l’image de cette grande Agence nationale par des innovations et de la qualité du contenu », s’est réjoui Alex Kathy Katay qui dirige une équipe des jeunes journalistes hommes et femmes déterminés et dont le travail quotidien apporte une valeur ajoutée à l’information congolaise.

Désormais donc, grâce à ce service de l’ACP, « les vidéos et les infographies congolaises, produites au Congo par des Congolais, envahissent progressivement et résolument tous les médias intéressés par ce qui se passe dans notre pays», a-t-il relevé, ajoutant que c’est le «  début de la concrétisation de la vision de Lumumba, fondateur de l’ACP, lorsqu’il prédisait que l’Afrique écrira un jour sa propre histoire ».   

Déjà un trophée continental

Dès sa première année d’existence, le service « Images et infographie » de l’ACP¨ vient de décrocher le premier trophée de cette agence depuis sa création en 1960.

Il s’agit du prix de la meilleure photo de l’année 2023 décerné par la FAAPA à une photographie de presse très significative.

L’ACP a remporté ce prix  grâce à une photo de son reporter Blaise Irenge sur laquelle on voyait trois enfants de Kalehe ramenant du bois de chauffage après les inondations meurtrières qui ont fait plus de cinq cents victimes dans la province du Sud-Kivu, à l’est de la RDC.

Pour autant, Alex Kathy Katay et son équipe ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin.

 « Nous avons encore beaucoup de défis à relever en terme de productivité, surtout en photo et infographie, mais aussi en vidéo », déclare-t-il à l’intention de ses collaborateurs.

«Une année avec un trophée continental! Le premier de l’ACP en 63 ans d’existence!  C’est tout simplement une très bonne nouvelle », s’est-il exclamé. Mais il considère ce trophée comme « une interpellation pour toute l’équipe ». Car, conclue-t-il, « des trophées comme ça, nous pouvons les avoir chaque année avec un peu plus de sérieux dans ce que nous faisons, avec un peu plus d’abnégation. »

L’«ACP_Debunkage» au front contre les fake news

L’«ACP_Debunkage», un autre nouveau service lancé à l’Agence congolaise de presse (ACP) depuis le 10 janvier 2023, chargé de la  traque et de l’éradication des fake news par le rétablissement de la vérité, contribue désormais  efficacement  à valoriser le travail de l’agence.

Avec une production d’environ six cents publications en une année, « l’« ACP_Débunkage » a été de tous les fronts et a contribué un tant soit peu  à la réduction de la propagation effrénée des infox en RDC , s’est félicité le responsable de ce service, Jean Bedel Ndandula.

A l’ère de la mondialisation et de la montée en puissance de nouveaux médias venus supplanter les médias traditionnels connus (radio, télévision, presse écrite), « la désinformation prend de plus en plus de l’ampleur au détriment de l’information certifiée ».

Chaque jour, note Jean Bedel Ndandula, « des personnes sans titre, qualité ni expertise se donnent à cœur joie dans la désorientation et le trouble de la quiétude des paisibles citoyens via la propagation des infox, des nouvelles ne revêtant aucun caractère authentique et ne reposant sur aucun soubassement ni principe journalistique ».

C’est donc « motivé par le souci de combattre farouchement cette situation devenue cancérogène et mettant en péril la vie de toute une nation » que l’ACP a décidé, à l’instar de tous les autres grands médias dans le monde, de se doter d’un service de fact-checking unique en son genre en RDC dénommé ACP_Debunkage.

Un service qui atteste, s’il en était encore besoin, le renouveau de l’ACP, surtout avec le lancement imminent du « fil d’actualité ».

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet