Lubumbashi : 150 chefs d’établissements du primaire outillés aux méthodes d’assainissement de l’environnement

Lubumbashi, 15 avril 2024 (ACP).- 150 chefs d’établissements scolaires de la province éducationnelle Haut-Katanga1, ont été formés sur l’hygiène scolaire en vue de prévenir les maladies d’origine hydrique lors d’un atelier organisé en partenariat avec l’Unesco à Lubumbashi, au Sud-est de la RDC, a-t-on appris lundi de source administrative.

sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène scolaire en vue de prévenir les maladies d’origine hydrique dans différentes écoles, lors d’un atelier de formation organisé à Lubumbashi, province du Haut- Katanga, au sud-est de la RDC, par la province éducationnelle en partenariat avec l’UNESCO, a appris lundi l’ACP de source administrative.

«Les chefs d’établissements ont été suffisamment outillés sur les méthodes d’assainissement et de gestions des eaux dans leurs écoles en vue de créer un environnement sain et propice à l’apprentissage des élèves, et pour éviter les maladies d’origine hydrique », a indiqué le directeur provincial  de l’EPST/Haut-Katanga 1 (PROVED), Joseph Mwinkeu, dans son mot de clôture de cet atelier, qui a duré deux semaines.

Il a, à cette occasion, félicité les participants pour l’intérêt qu’ils ont accordé à cet atelier, tout en souhaitant que la formation reçue soit profitable à la santé des élèves de toutes les écoles.

Au cours de la formation, l’accent a été mis sur l’assainissement et l’importance de bien conserver l’eau dans les écoles.

«Car une eau mal gérée est une source des maladies qui déstabilisent le corps humain », a-t-il fait savoir. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet