Haut-Uélé : le renforcement de la production électrique au centre des échanges à Isiro

Isiro, 21 avril 2024 (ACP).- Le renforcement  de la production de l’électricité a été évoqué samedi au cours d’une réunion à Isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uélé, nord-est de la République démocratique du Congo  entre les responsables locaux de la Société nationale d’électricité  (SNEL SA), a-t-on constaté.

« Il était d’abord question de  renforcer la capacité de la production qui a actuellement la puissance disponible de 1500 KVA au lieu de 1000 KVA comme auparavent, pour les 3 groupes sur 5 installés dans cette entreprise Publique », a précisé à l’ACP, le numéro un de la SNEL dans le Haut-Uélé, Michael Dubakanga, au sortir de cette rencontre.

« Maintenant nous sommes plus soucieux du problème d’extension des réseaux électriques dont actuellement 11 cabines installées alors que vu la croissance démographique de la ville d’Isiro, qui compte aujourd’hui trois grandes communes, on doit ajouter 26 autres cabines  pour faire face à la demande actuelle de la ville. Plusieurs demandes de raccordement traînent au bureau de la Snel Isiro dans le 11 quartiers non alimentés », a-t-il poursuivi.

Michael Dubakanga qui échangeait avec son collaborateur Roger Paluku Bachanula, a fait remarquer par ailleurs qu’il n’y a jamais eu des projets d’extension des réseaux en moyenne tension et basse tension, (MT et BT), à Isiro depuis son existence.

Autre souci, a-t-il expliqué, est que depuis la réception de plus de 300 compteurs à prépaiement à Isiro, en 2022, jusqu’à ce jour, ce matériel n’est pas installé faute du matériel informatique approprié pour sa mise en marche.

La population d’Isiro attend impatiemment l’installation desdits compteurs, a-t-il laissé entendre.

Le chef de centre a adressé ses vifs remerciements au Directeur général de la Snel Fabrice Lusinde, pour son accompagnement, la bonne marche de l’entité ainsi qu’au chef de département de distribution des provinces, l’Ir. Clément Ngandu Tshipaka et l’Ir. Makap-A- Mutebe, avant d’appeler les clients à honorer le paiement des factures pour permettre à la SNEL de mener plusieurs actions du  développement.

Les dirigeants de la Snel S.A. du Haut-Uélé, sont aussi soucieux de la matérialisation des autres centres    déjà installés et disponibles par les groupes électrogènes depuis 2017, dans les territoires de Wamba et Faradjet, a-t-on noté. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet