Ituri : des dispositifs d’eau potable pour plus de 71.000 déplacés du site Rhoe (Le chargé de communication de l’Ong PPSSP)

Djugu, 11 décembre 2023 (ACP).- Des ouvrages d’approvisionnement et de distribution d’eaux ont été mis par l’Ong PPSSP, à la disposition de plus de 71.000 déplacés du site de Rhoe,  dans la zone de santé de Drodro, territoire de Djugu en  Ituri au Nord-est de la République Démocratique du Congo, a appris lundi l’ACP de source humanitaire.

« Deux ouvrages d’approvisionnement et de distribution d’eau érigés par l’Ong Programme de promotion de soins de santé primaires (PPSSP) dans le site de Rhoe,  le plus grand site de déplacés internes en province de l’Ituri ont été mis à la disposition de ces déplacés. Ces deux dispositifs fournis 8 mètres cubes d’eau par heure en faveur de tous les déplacés internes vivant dans ce site. Ceci est la résultante du partenariat consolidé entre le PPSSP et son partenaire financier UNICEF »,  a déclaré le chargé de communication de l’Ong PPSSP/Ituri, Trésor Muyumba.

« Pour le PPSSP, le manque d’eau dans le site de Rhoe avec plus de 71.000 personnes et l’augmentation anormalement élevée de maladies d’origine hydrique était mis en évidence comme ayant un immédiat besoin d’attention et d’intervention. Avec son mandat de fournir l’aide d’urgence nécessaire en cas de catastrophe et de réduire la morbidité et la mortalité maternelle et infantile ainsi que de maladies évitables parmi les populations, le PPSSP en dépit de contexte d’instabilité sociale et sécuritaire, est passé en action pour sauver des vies » a-t-il ajouté.

Suite à la situation volatile de sécurité dans la province de l’Ituri, a-t-il dit,  le nombre de déplacés internes ne fait qu’augmenter ; c’est le cas du site Rhoe dans la zone de santé de Drodro, en province de l’Ituri où au stade actuel plus de 71 000 personnes y sont dénombrées comme déplacés internes. Ce chiffre montre d’emblée que c’est le plus grand site de déplacés internes dans la province de l’Ituri voire en RDC.

L’évaluation rapide initiée par le PPSSP et son partenaire UNICEF a montré que les déplacés internes de site de Rhoe étaient arrachés brutalement de leur environnement familier et sont privés du soutien de leur réseau social. Ces déplacés sont privés de leurs revenus, de leurs biens personnels et peinent à subvenir durablement à leurs besoins fondamentaux.

Les autorités locales et sanitaires confirment que les besoins en eau dans le site de Rhoe sont énormes à tel point que cette intervention de PPSSP sera considérée comme un ballon d’oxygène pour ces populations meurtries, n’ayant pas de mesures de résilience contre les maladies d’origine hydrique et des mains sales et  présentant une vulnérabilité élevée.

La même évaluation a montré que la vulnérabilité de cette population est aussi engendrée par une diversité de facteurs parmi lesquels : l’absence d’alerte et de préparation aux aléas humains (maladies d’origine hydrique et des mains sales), des infrastructures d’assainissement de mauvaise qualité utilisées quelque fois avec les animaux domestiques. Au niveau de la zone de santé de Drodro, l’équipe cadre qualifie cet état de très préoccupant.

ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet