Ituri : la justice de proximité, facteur pour la consolidation de la paix

Bunia, 25 mars 2024 (ACP).- La justice de proximité est l’une des solutions pour consolider la paix dans la province de l’Ituri, au Nord-est de la République démocratique du Congo, a estimé, lundi, un ancien administrateur de territoire dans un entretien.

« En notre titre d’administrateur de ce territoire à l’époque, puis juge du tribunal principal de cette entité administrative, avons compris l’importance d’une justice de proximité. En ce jour, dans la situation actuelle que connaît la province, nous pensons que cette justice de proximité est l’un des facteurs dans la recherche et la consolidation de la paix », a estimé Donatien Kanyi Nzia.

Et de relever que : « la suppression des tribunaux coutumiers a causé de dommages dans l’administration de justice à la base. Étant donné que dans une province comme l’lturi cet état des lieux de la justice de proximité constitue un problème à la fois pour la consolidation de la paix et pour le renforcement de l’autorité de l’État dans la petite territoriale ».

Donatien Kanyi a exhorté, à cet effet, les parlementaires congolais et ituriens en particulier, à se pencher sur la question et envisager des modifications de certaines dispositions dans l’arsenal judiciaire dans le but de rendre la justice plus souple, plus rapide et plus proche de la base, avec un coût supportable.

Pour lui, « avec la primauté actuelle de la justice militaire dans le cadre de l’État de siège ne rencontre pas la préoccupation relative à la justice de proximité dans la province de l’lturi ».

Il a indiqué que  « la restauration de la justice de proximité peut résoudre certaines préoccupations notamment le problème lié à la distance qui sépare le justiciable du siège du tribunal de paix,  la non-maîtrise parfois des coutumes, la lenteur dans le traitement des dossiers, les difficultés liées à la langue, le formalisme préjudiciable de droit écrit en matière de procédure et de la preuve.

« Ceci pourrait limiter tant soit peu le recours à la justice populaire ou aux mysticismes, avec toutes les conséquences fâcheuses sur la cohésion pacifique entre les différentes communautés, encore très fragile en Ituri », a conclu l’ancien administrateur de territoire Donatien Kanyi. ACP/ ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet